NOUVELLES
05/11/2013 11:26 EST | Actualisé 05/01/2014 05:12 EST

Novak Djokovic défait Roger Federer en trois manches aux Finales de l'ATP

LONDRES - Le champion en titre Novak Djokovic a défait le sixtuple vainqueur du tournoi Roger Federer 6-4, 6-7 (2), 6-2, mardi, lors des Finales de l'ATP et le Serbe a ainsi gardé espoir de coiffer Rafael Nadal au sommet du classement mondial lors de la dernière mise à jour de la saison.

Disputant son premier match du tournoi à la ronde du championnat de fin de saison, Djokovic a signé une 18e victoire d'affilée. Il a remporté un sixième tournoi en 2013 lors du dernier week-end à Paris, là où il a vaincu Federer en demi-finale.

Djokovic tente de terminer la saison au premier rang mondial pour une troisième année de suite. Toutefois, Nadal, qui a vaincu David Ferrer 6-3, 6-2 plus tôt mardi, a besoin de seulement une victoire de plus que le Serbe à Londres pour rester no 1 au monde.

Cependant, Nadal n'apprécie pas particulièrement jouer à l'intérieur. L'Espagnol a remporté les quatre tournois du Grand Chelem et le titre olympique au fil de sa carrière mais il n'a jamais été en mesure de s'imposer aux Finales de l'ATP.

«J'aime le soleil», a répondu Nadal lorsqu'on lui a demandé la différence entre jouer à l'intérieur et à l'extérieur.

«La sensation sur la balle, sur votre raquette, est différente à l'intérieur, a-t-il poursuivi. Toutes ces petites choses qui font que je ne suis pas tout à fait à l'aise.»

Rien n'y a toutefois paru, mardi, alors que Nadal, première tête de série, s'est montré trop fort pour Ferrer à son premier match sur le court intérieur de l'aréna O2.

Nadal est venu près de remporter le tournoi en 2010 quand il s'est incliné en finale face à Federer. Il ne l'a pas disputé l'an dernier en raison d'une blessure au genou qui l'a gardé à l'écart des courts pendant sept mois avant son retour triomphal en février.

Nadal a gagné un seul de ses 60 titres sur un court intérieur. Mais il a reconnu qu'il s'est senti assez à l'aise contre Ferrer, qui l'avait vaincu en demi-finale à Paris la semaine dernière.

«Je suis content. Le court est en parfaite condition ici, a dit Nadal. C'est un bon départ pour moi, un début positif.»

Après avoir échangé des bris au premier set, Nadal est devenu intouchable au service, dictant le jeu de la ligne de fond de court et provoquant des erreurs de Ferrer. Nadal a converti six de ses sept balles de bris tandis que Ferrer a commis 33 erreurs directes.

«Il est arrivé un peu fatigué après avoir disputé la finale (à Paris), a analysé Nadal. J'ai joué avec un peu plus de calme que l'autre jour contre lui.»

Nadal sera assuré de terminer l'année au premier rang mondial s'il gagne son deuxième match à Paris.

Nadal et Ferrer évoluent dans le groupe A, en compagnie de Stanislas Wawrinka et Tomas Berdych. Djokovic, no 2, et Federer sont dans le groupe B avec Juan Martin del Potro et Richard Gasquet.