NOUVELLES
05/11/2013 06:51 EST | Actualisé 05/01/2014 05:12 EST

Encana réduit ses effectifs et ferme un bureau au Texas

Le géant albertain du gaz naturel Encan continue sa restructuration et annonce une réduction d'environ 20 % de ses effectifs ainsi que la fermeture de ses nouveaux bureaux de Plano, en banlieue de Dallas, au Texas.

« Afin d'aligner notre organisation avec notre stratégie, nous avons dû prendre un certain nombre de décisions extrêmement difficiles », déclare le PDG d'Encana, Doug Suttles, dans un communiqué. Il ajoute que ces changements sont nécessaires pour rendre le groupe plus dynamique et efficace. 

Sans préciser le nombre de travailleurs qui perdront leur emploi, Encana souligne que ses activités seront consolidées à Calgary, où se trouve son siège social, et à Denver, au Colorado. Encana entend aussi créer une nouvelle société publique qui serait centrée sur ses activités dans le sud de l'Alberta.

Comme les autres producteurs de gaz naturel, Encana doit composer depuis des mois avec des prix particulièrement bas.

Plano : une courte présence

À la fin de l'été 2012, quelque 500 employés d'Encana s'étaient installés dans de nouveaux bureaux en banlieue de Dallas. L'édifice de 12 étages a coûté 88,1 millions de dollars et l'entreprise calgarienne disait alors avoir des plans pour développer le site.

Depuis, des changements ont été apportés à la haute direction d'Encana avec le départ inattendu de Randy Eresman, en janvier. Il a été remplacé par Doug Suttles comme chef de la direction, un ancien employé du géant américain BP.

Plutôt cette année, Encana avait indiqué sa volonté de réduire ses coûts de 100 à 150 millions de dollars américains d'ici la mi-2014. Les mesures annoncées mardi devraient s'ajouter à cette première stratégie de réduction de dépenses.