NOUVELLES
04/11/2013 03:56 EST | Actualisé 04/01/2014 05:12 EST

Therrien juge que Galchenyuk est mûr pour évoluer à la position de centre

BROSSARD, Qc - Après avoir longtemps résisté à la tentation, Michel Therrien estime qu'Alex Galchenyuk est mûr pour faire la transition de la position d'ailier à celle de centre, après l'équivalent de moins d'une saison complète dans la LNH.

L'entraîneur du Canadien a trouvé que Galchenyuk a suffisamment bien paru au cours de la troisième période du match de samedi afin de poursuivre l'expérimentation. Mardi, il sera flanqué de Brendan Gallagher et de Max Pacioretty.

«Ça fait un bout de temps qu'on y pense et on a jugé que c'était le bon moment, a expliqué Therrien. Nous avons aimé ce qu'il nous a montrés. Il ne paraissait pas du tout perdu, c'est positif. C'est la raison pour laquelle on continue l'expérience.»

Il faut dire que l'utilisation de Galchenyuk au centre est dans les cartons de l'organisation depuis qu'elle l'a réclamé au troisième rang de la séance de repêchage de 2012. Mardi, il sera flanqué de Brendan Gallagher et de Max Pacioretty.

«J'aime son développement depuis la saison dernière. Il gagne en confiance et en compréhension du jeu», a relevé Therrien.

On est donc prêt à lui accorder tout le temps d'adaptation à une position qui lui était familière dans les rangs juniors. Galchenyuk a principalement évolué au centre dans l'uniforme du Sting de Sarnia, dans la Ligue junior de l'Ontario.

«Nous lui donnerons le temps et nous verrons comment ça va se passer. Si tout se déroule comme nous le souhaitons, nous continuerons, a dit Therrien. Nous travaillerons très étroitement avec lui. N'oubliez pas qu'il n'est âgé que de 19 ans. Nous ne le mettrons pas dans une position inconfortable. Je fais de son développement ma priorité.»

Therrien se montrera patient tant que Galchenyuk fera la démonstration qu'il peut être fiable sur le plan défensif.

«Nous voulons qu'il alimente bien ses ailiers, qu'il exerce un bon contrôle de la rondelle, qu'il prenne de bonnes décisions et qu'il soit responsable défensivement, a énuméré le pilote. C'est un petit gars qui a un grand souci du détail. C'est pour ça que nous croyons qu'il est rendu à cette étape-là. Après l'avoir vu à l'oeuvre samedi, nous nous disons que ça vaut le coût de continuer.»

Galchenyuk, qui a joué au centre à quelques reprises la saison dernière, ne voit pas la mutation comme un défi sur le plan personnel.

«Je ne perdais pas d'énergie à penser à ça. Je jouais à la position qu'on me demandait. Maintenant, ce sera au centre. Je devrai continuer d'apporter une contribution semblable à celle que je donnais comme ailier.»

Galchenyuk a mentionné qu'il devra apporter des ajustements dans son jeu en raison des tâches plus importantes liées à la position.

«C'est différent. Il me faudra un peu de temps. Je dois m'impliquer davantage en zone défensive, dans le jeu de transition avec les défenseurs. Mais je suis jeune. Je vais travailler avec le personnel d'entraîneurs et bien communiquer avec les défenseurs, ça devrait bien aller.»