NOUVELLES
04/11/2013 04:42 EST | Actualisé 04/01/2014 05:12 EST

Syrie : l'émissaire international veut organiser une conférence de paix

L'émissaire international pour la Syrie rencontrera des représentants des États-Unis et de la Russie à Genève afin d'évaluer les chances de réunir le gouvernement du président Bachar el-Assad et une délégation unie de l'opposition pour une conférence de paix.

Lakhdar Brahimi rencontrera d'abord, mardi, Mikhail Bogdanov et Gennady Gatilov, deux sous-ministres russes des Affaires étrangères, puis Wendy Sherman, sous-secrétaire d'État des États-Unis, a confirmé lundi Farhan Haq, porte-parole de l'ONU.

Ils tiendront ensuite des rencontres avec des représentants des autres membres permanents du Conseil de sécurité — la Grande-Bretagne, la France et la Chine, a-t-il ajouté.

Un obstacle menace toutefois la tenue d'une telle conférence. La Coalition nationale des forces de l'opposition et de la révolution de Syrie demande que Bachar el-Assad démissionne, dans le cadre du processus de transition, pour prendre part à une nouvelle conférence de paix à Genève.

Le secrétaire-général des Nations unies, Ban Ki-moon, qui convoquera la conférence de paix, a fait savoir que son objectif est de tenir la rencontre en novembre.