NOUVELLES
04/11/2013 05:01 EST | Actualisé 03/01/2014 05:12 EST

Les sports d'hiver ne veulent pas de soccer

Les fédérations des sports olympiques d'hiver ne voient pas d'un bon œil la tenue d'une Coupe du monde de soccer en automne.  

René Fasel, membre du comité exécutif du CIO, a affirmé que les organisations sportives s'opposent à toute intention de déplacer la Coupe du monde 2022 au Qatar au mois de novembre.

Celui qui est à la tête de l'Association des fédérations internationales des sports olympiques d'hiver maintient qu'un tournoi en novembre entrerait en conflit avec le début de la saison des sports d'hiver.

« Nous devrons vraiment faire connaître notre position et protéger nos propres intérêts », a confié Fasel, à l'Associated Press.

La Fédération internationale de ski (FIS) a déjà pris position. L'instance craint que la messe mondiale de soccer laisse dans l'ombre les Jeux olympiques de 2022.

« La FIS remettra, aux six autres Fédérations internationales des sports d'hiver, une proposition de résolution contre l'organisation de la Coupe du monde de 2022 lors de la saison des sports d'hiver », a écrit la FIS, dans un communiqué.

Les dirigeants comptent se pencher sur cette résolution.

La FIFA envisage de déplacer son tournoi de la période habituelle de juin et de juillet pour éviter la chaleur estivale dans l'émirat du Moyen-Orient. La température peut s'élever, en moyenne, jusqu'à 40 °C, en juillet.

Sepp Blatter, président de la FIFA, a suggéré novembre et Michel Platini, président de l'Union européenne des associations de football, aimerait que l'événement se tienne au mois de janvier.