NOUVELLES
04/11/2013 04:14 EST | Actualisé 03/01/2014 05:12 EST

Le plus grand salon du livre francophone en Amérique du Nord se déroulera à Montréal du 20 au 25 novembre

La 36e édition du plus grand salon du livre francophone en Amérique du Nord, le Salon du livre de Montréal, se tiendra du 20 au 25 novembre.

Le thème retrenu cette année est « Une passerelle entre les cultures ». Un volet sera d'ailleurs consacré à la littérature haïtienne.

Pour souligner l'ouverture du salon, des extraits d'Albertine en cinq temps seront lus par six comédiennes, accompagnées de Lorraine Pintal, ainsi que des extraits du collectif Bonjour voisine!qui rassemble 51 auteurs haïtiens et québécois et sera lancé au Salon.

À noter que ce jour-là, le Salon offre l'accès gratuit pour les abonnés des bibliothèques de Montréal et de la BAnQ.

Invités d'honneur

Huit écrivains seront particulièrement à l'honneur cette année : Marie-Francine Hébert, dont l'ouvrage jeunesse Tu me prends en photo a été finaliste du prix TD de littérature jeunesse cette année; le poète et essayiste Pierre Ouellet, porte-parole de « Livres comme l'air » et auteur d'une quarantaine d'ouvrages, dont Portrait de dos, bientôt publié par l'Hexagone; la jeune romancière Annie-Claude Thériault, dont le premier roman, Quelque chose comme une odeur de printemps, a été encensé par la critique et a remporté le Prix des lecteurs Radio-Canada 2013; l'auteure et lauréate d'un prix du gouverneur général Kim Thúy, avec son nouveau roman, mãn; ainsi que Rogé, auteur et illustrateur dont le livre Mingan mon village est en lice pour un prix du gouverneur général.

Le salon honore également l'auteure belge Geneviève Damas, dont le roman, Si tu passes la rivière, a reçu Prix des cinq continents de la francophonie en 2012, et le Français Jean-Christophe Rufin, grand humaniste, lauréat de deux Goncourt et membre de l'Académie française, avec son nouveau roman Immortelle randonnée, Compostelle malgré moi.

Causes littéraires

Livres comme l'air, la manifestation annuelle de solidarité des écrivains d'ici envers leurs pairs incarcérés pour « délit d'opinions » dans plus de 35 pays consiste en une lecture publique de dix dédicaces, adressées à ces écrivains emprisonnés. Les organisateurs souhaitent ainsi dénoncer les régimes qui séquestrent et violentent les écrivains, journalistes, cybernautes, traducteurs et éditeurs. Cette année encore, René-Daniel Dubois anime l'événement. Les visiteurs du Salon peuvent également signer des pétitions et lire les dédicaces et les notes biographiques des auteurs impliqués sur place.

La lecture en cadeau recueille quant à elle des dons de livres neufs pour les redistribuer aux enfants de milieux défavorisés (0 à 12 ans) à l'occasion de la Journée de la lecture du printemps 2014. Semez une joie irremplaçable chez des milliers d'enfants qui découvrent le plaisir et les multiples bénéfices de la lecture. 

Écriture de scénarios

Le salon accueille la finale du concours de scénarisation de la 15e édition de « Cours écrire ton court » spécial adaptation littéraire de la Sodec. Celui-ci a été lancé en octobre et les ateliers ont eu lieu cet automne. L'exercice de présentation des projets devant des producteurs et des professionnels, se déroulera le vendredi 22 novembre en après-midi et sera suivi de la remise de prix. Une classe de maître avec Dany Laferrière, écrivain québécois dont les œuvres ont été adaptées à l'écran, aura lieu devant public le jeudi 21 novembre.

Pour connaître les détails de la prorammation et les heures d'ouverture, consulter le site du Salon du livre de Montréal.