NOUVELLES
04/11/2013 04:06 EST | Actualisé 04/01/2014 05:12 EST

Trois officiers de la marine américaine dévoilent des secrets

DACCA, Bangladesh - Des policiers anti-émeute ont eu recours mardi aux gaz lacrymogènes pour repousser des milliers de travailleurs du secteur du textile qui leur lançaient des pierres dans deux villes industrielles du Bangladesh, à l'occasion de manifestations qui ont fermé au moins 200 usines et fait des dizaines de blessés.

Les manifestants ont érigé des barricades avec des véhicules abandonnés et des troncs d'arbres. L'explosion de violence témoigne des conditions de travail pénibles qui prévalent dans un secteur qui rapporte 20 milliards $ US chaque année au Bangladesh, mais dont les employés comptent parmi les moins bien rémunérés de la planète.