NOUVELLES
04/11/2013 12:30 EST | Actualisé 04/01/2014 05:12 EST

Délit d'initié : SAC Capital Advisors plaide coupable

Le gestionnaire américain de fonds spéculatifs SAC Capital Advisors plaidera coupable et versera 1,8 milliard de dollars, en plus de mettre un terme à son activité de conseil en investissement, afin de clore une affaire de délit d'initié qui s'étend sur plus de cinq ans, a annoncé lundi la justice américaine.

Cette amende serait la plus importante jamais infligée dans une affaire de délit d'initié.

Si cet accord à l'amiable est entériné par les juges, il mettra également fin à une procédure au civil contre SAC et ses affiliés, ont précisé les autorités judiciaires américaines.

L'amende inclura les 616 millions de dollars que SAC avait déjà accepté de régler cette année pour clore une procédure au civil enclenchée par la Securities and Exchange Commission, là encore pour délit d'initié.

Enfreindre la loi

Le ministère public avait accusé SAC en juillet d'encourager ses salariés à enfreindre la loi et à utiliser leurs relations personnelles pour obtenir des information confidentielles sur des sociétés cotées en bourse.

À ce sujet, Steven Cohen, le fondateur de SAC, reste d'ailleurs l'objet d'une procédure administrative ouverte en juillet par la Securities and Exchange Commission. Cette dernière l'accuse de négligence dans la supervision du personnel.

On ne sait pas pour l'heure si cette procédure sera annulée par l'accord intervenu lundi.

Reuters