NOUVELLES
03/11/2013 03:23 EST | Actualisé 03/01/2014 05:12 EST

Poloz envisage un retour prochain des femmes sur un billet de banque

OTTAWA - Le gouverneur de la Banque du Canada, Stephen Poloz, a indiqué qu'il était «très ouvert» à l'idée de redonner une place à une personnalité féminine sur la monnaie canadienne. Il a cependant indiqué que cela devrait attendre la production de la prochaine série de billets.

La banque centrale a été la cible de critique de la part de groupes de femmes pour avoir retiré des billets de 50 dollars l'image des «Célèbres Cinq», en référence au jugement de la Cour suprême qui concluait que les femmes étaient des «personnes». Ce chapitre de l'histoire canadienne n'était plus présent sur les billets lorsque les billets en polymère ont été dévoilés.

M. Poloz a indiqué avoir reçu récemment une pétition, comptant 22 000 signatures, lui faisant constater cette omission.

La pétition, créée à l'initiative de l'auteure et historienne Merna Forster, a été signée par plusieurs personnalités, dont l'auteure Margaret Atwood et les actrices Kim Cattrall et Cynthia Dale.

En entrevue, le gouverneur de la Banque du Canada a affirmé qu'il saluait cette initiative, mais que des changements ne pourraient cependant être adoptés à court terme.

Il a affirmé que les commentaires reçus vont inspirer la production des prochains billets. Les femmes canadiennes pourraient cependant devoir être patientes, car les changements en ce sens pourraient prendre plusieurs années, sinon une décennie.

M. Poloz fait savoir que le processus menant à la création d'un nouveau billet peut prendre plusieurs années et s'appuie sur une série de consultations publiques et de focus-groupes pour faire le choix d'un thème et des images qui représenteront ce thème.

La série dévoilée récemment, qui a été élaborée au coût de 20 millions $, mettait de l'avant les «réalisations canadiennes aux frontières de l'innovation».

Le gouverneur de la Banque du Canada souligne qu'il n'est pas possible d'identifier des personnalités masculines sur les billets produits dans cette série. Les visages d'anciens premiers ministres canadiens comme Wilfrid Laurier ou John A. MacDonald sont cependant représentés, tout comme celui de la Reine.

L'actuel gouverneur se voit dans l'obligation de défendre les nouveaux billets canadiens, même si ce n'est pas lui qui était en poste lorsque les choix ont été faits.

Mark Carney était à la tête de la Banque du Canada à l'époque. Ce dernier, maintenant gouverneur de la Banque d'Angleterre, a été salué dernièrement après avoir annoncé son désir de placer un portrait de Jane Austen sur les nouveaux billets de 10 livres.