NOUVELLES
03/11/2013 12:33 EST | Actualisé 03/01/2014 05:12 EST

Le SPVM tolère une manifestation masquée

Quelques centaines de personnes ont défilé dans les rues du centre-ville de Montréal, samedi, pour manifester contre deux règlements qui encadrent les rassemblements publics.

Les protestataires dénonçaient le règlement municipal P-6, qui exige que l'itinéraire soit révélé à l'avance, et la loi C-309, qui interdit le port d'un masque lors d'émeutes ou de manifestations illégales.

Une large banderole orange affichait notamment le slogan : « Les vrais masqués sont au gouvernement ».

La marche, organisée par la branche montréalaise de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ), a commencé un peu avant 17 h, les participants s'étant donné rendez-vous à l'intersection des Prince-Arthur et de Bullion, près du métro Sherbrooke.

La manifestation a rapidement été déclarée illégale par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), le trajet n'ayant pas été divulgué aux autorités.

De nombreux protestataires affublés de masques ont également défié le règlement P-6, y compris la célèbre mascotte Anarchopanda.

Malgré cela, le SPVM n'a effectué aucune arrestation.

Les manifestants se sont dispersés dans le calme deux heures plus tard, non sans avoir arraché quelques pancartes électorales durant la marche.