NOUVELLES
03/11/2013 08:28 EST | Actualisé 03/01/2014 05:12 EST

Brady lance quatre passes de touché, les Patriots l'emportent face aux Steelers

FOXBOROUGH, États-Unis - On a vu le vrai Tom Brady, dimanche

Le quart-arrière a connu sa meilleure sortie de la saison et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont réalisé une des meilleures performances à l'attaque de leur histoire pour signer une victoire de 55-31 face aux Steelers de Pittsburgh.

Brady a lancé quatre passes de touché en plus d'enregistrer 432 verges de gains par la passe, un sommet cette saison, et Rob Gronkowski a capté neuf passes.

«Tu lances le ballon, ils l'attrapent et ils courent avec, a déclaré Brady. C'est une excellente journée pour un quart-arrière.»

Les 55 points inscrits par les Patriots représentent un sommet dans la NFL cette saison, et il s'agit d'un record de points accordés pour les Steelers (2-6).

«Nous allons analyser le match très attentivement, a affirmé l'entraîneur des Steelers, Mike Tomlin. Les joueurs qui n'ont pas donné l'effort ne joueront pas. C'est aussi simple que ça.»

Brady a amassé 252 verges de gains par la passe en première demie, ce qui a surpassé son total récolté au cours de cinq de ses huit derniers matchs pour les Patriots (7-2).

Gronkowski a capté sept passes et amassé 119 verges au cours des deux premiers quarts à son troisième match de la saison, lui qui a été tenu à l'écart du jeu pour les six premières rencontres en raison d'opérations à l'avant-bras et au dos.

«Je me sentais bien, a expliqué Gronkowski. C'était important pour nous de jouer de cette manière. Jusqu'à aujourd'hui, nous n'avions pas disputé un match complet.»

L'ailier rapproché a capté sa première passe de touché de la saison, une de 19 verges, pour donner les devants 14-0 aux Patriots avec 4:30 d'écoulées au deuxième quart.

Les Patriots ont récolté 610 verges de gains, le troisième plus haut total dans l'histoire de la concession. Les Steelers ont gâché une autre solide performance de Ben Roethlisberger, qui a amassé 400 verges par la passe et quatre touchés. Il a aussi lancé deux interceptions.

«C'est une bonne offensive, mais nous devons marquer plus de points, a dit Roethlisberger. C'est une question de gagner ou de perdre. Nous avons perdu. Nous devons être meilleurs offensivement.»

Jusqu'à dimanche, Brady connaissait une saison frustrante. Il n'avait récolté que 116 verges la semaine dernière dans une victoire de 27-17 face aux Dolphins de Miami. Les problèmes de communication avec ses receveurs recrues et l'absence de Gronkowski ont contribué à ses problèmes. Brady éprouvait aussi de la difficulté à bien diriger ses passes.

Il a cependant été efficace tout au long de la rencontre, dimanche, en complétant 23 de ses 33 tentatives de passes contre une défensive qui a laissé beaucoup d'espace aux receveurs.

Avant le match, le lanceur partant des Red Sox de Boston, Jon Lester, a fait son entrée sur le terrain avec le trophée de la Série mondiale accompagné par plusieurs coéquipiers.

«Je ne suis pas exactement certain de ce qui s'est passé aujourd'hui, a dit l'entraîneur des Patriots, Bill Belichick. On a peut-être été inspirés par les Red Sox.»