NOUVELLES
02/11/2013 07:32 EDT | Actualisé 02/01/2014 05:12 EST

Un porte-parole des talibans pakistanais confirme la mort de Hakimullah Meshud

DERA ISLMAIL KHAN, Pakistan - Les talibans pakistanais ont confirmé, samedi, que leur chef avait été tué par un drone américain alors que les dirigeants du groupe amorçaient le processus pour choisir un nouveau leader.

La mort de Hakimullah Mehsud, un chef cruel qui a notamment orchestré une attaque contre des installations de la CIA en Afghanistan et des attentats sanglants ayant coûté la vie à des milliers de civils et de membres des forces de sécurité au Pakistan, est un coup dur pour l'organisation islamiste armée.

La frappe effectuée par le drone vendredi soir est survenue alors que le gouvernement pakistanais tente de négocier un traité de paix avec Tehreek-e Taliban Pakistan, ancien nom du groupe que dirigeait Mehsud. L'incident risque également de nuire aux relations entre Washington et Islamabad, le ministre pakistanais de l'Information, Pervaiz Rashid, ayant accusé les États-Unis d'avoir compromis les pourparlers.

Azam Tariq, le porte-parole des talibans pour la région tribale de Sud-Waziristan, a fourni la première confirmation officielle du décès du leader de l'organisation. «Nous sommes fiers du martyr de Hakimullah Mehsud, a-t-il déclaré en entrevue téléphonique avec l'Associated Press. Nous allons continuer nos activités.»

Mehsud et les quatre autres militants tués dans la frappe ont été enterrés samedi à un endroit qui n'a pas été divulgué, ont indiqué des commandants talibans. Des drones survolaient toujours la région tribale du Nord-Waziristan, où s'est produit l'attaque. Selon des témoins, des partisans du défunt chef en colère ont ouvert le feu sur les appareils dans les villes de Mir Ali et Miran Shah.

D'après le service de renseignement pakistanais, le conseil de la Choura des talibans, qui regroupe des commandants représentant différentes factions de l'organisation, s'est réuni samedi dans le Nord-Waziristan. M. Tariq a précisé que la Choura mettrait quelques jours pour choisir le remplaçant de Hakimullah Mehsud.

Le leader a été tué dans un village près de Miran Shah lorsque plusieurs missiles se sont écrasés sur un complexe où il venait d'arriver en voiture. Trois des autres victimes ont été identifiées comme étant le cousin, l'oncle et l'un des gardes du corps de Mehsud alors que l'identité de la quatrième n'a pas été révélée.

Hakimullah Mehsud, qui figurait sur la liste des terroristes les plus recherchés des États-Unis, a notamment renforcé la collaboration entre les islamistes pakistanais et Al-Qaida, et financé les nombreux attentats commis par son groupe grâce à l'extorsion, aux kidnappings et aux vols de banque.

PLUS:pc