NOUVELLES
02/11/2013 10:55 EDT | Actualisé 02/01/2014 05:12 EST

Le Canadien et l'Avalanche à égalité 0-0 après une période de jeu.

DENVER - Le Canadien de Montréal et l'Avalanche du Colorado étaient toujours au coude-à-coude alors que la marque était de 0-0 après une période de jeu, samedi.

Même si les gros canons deux équipes ont eu de bonnes occasions de marquer, ce sont plutôt les hommes forts qui ont retenu l'attention en début de match. Ryan White et Cody McLeod ont engagé le combat avec un peu moins de trois minutes d'écoulées avant de voir Georges Parros et Patrick Bordeleau faire de même quelques instants plus tard. Les deux pugilistes de l'Avalanche ont eu l'avantage sur leur adversaire respectif.

On a assisté à du jeu ouvert et les deux gardiens ont été passablement occupés, mais aucune des deux formations n'a été en mesure de percer la muraille adverse. Le Canadien a profité d'un avantage numérique en milieu d'engagement, mais il ne s'est jamais véritablement installé dans le territoire de l'Avalanche.

Peter Budaj, qui affrontait son ancienne équipe pour la première fois, a repoussé les 11 tirs dirigés vers lui. Son vis-à-vis, Jean-Sébastien Giguère, a stoppé huit tirs, lui qui maintenait une moyenne de buts alloués de 0,67 en trois rencontres avant le match.

Le Canadien pouvait compter sur le retour au jeu de l'attaquant Max Pacioretty, qui a été tenu à l'écart du jeu pendant presque trois semaines en raison d'une élongation aux muscles ischio-jambiers de la cuisse gauche. Il complétait un trio avec David Desharnais et Rene Bourque.

Le numéro 52 retiré

Avant la rencontre, l'Avalanche a retiré le numéro 52 du défenseur Adam Foote. Ce dernier, qui occupe maintenant un poste de consultant avec l'équipe, a disputé 19 saisons dans la LNH, dont 17 avec l'Avalanche et les Nordiques de Québec. Il a participé à plus de matchs de saison régulière (967) et de séries éliminatoires (170) que tout autre défenseur dans l'histoire de la concession.

«Je me dois de remercier tous les partisans de la ville de Québec et Marcel Aubut qui m'a donné ma première chance dans la LNH, a-t-il dit dans son discours. Je suis content qu'on retire mon chandail avant un match face au Canadien puisque j'ai pu participer à la grande rivalité entre cette organisation et les Nordiques à mes débuts dans la Ligue.»

Sélectionné par les Nordiques au premier tour en 1989, Foote a soulevé la coupe Stanley au Colorado en 1996 et en 2001. Il a amassé 308 points, dont 66 buts, et 1534 minutes de pénalité en 1154 matchs en carrière.