NOUVELLES
02/11/2013 12:35 EDT | Actualisé 02/01/2014 05:12 EST

Congrès conservateur : les militants votent sur plusieurs questions morales

Les militants conservateurs réunis à Calgary votent samedi sur une série de résolutions pour définir les politiques de leur parti en cette troisième et dernière journée de leur congrès.

En ce qui concerne les politiques sociales, certaines résolutions qui seront débattues sur le plancher ont le potentiel d'être controversées. Celle qui vise à condamner la discrimination contre les filles par la voie de la sélection par le sexe est perçue par plusieurs comme une autre tentative des conservateurs de rouvrir le débat sur l'avortement.

Une résolution sur la prostitution cherche à criminaliser l'achat des services sexuels, et une autre veut que le parti affirme formellement qu'il n'appuiera aucune loi pour légaliser l'euthanasie ou l'aide au suicide.

Plus d'une proposition des associations conservatrices cherchent à serrer la vis aux syndicats, en les empêchant notamment d'utiliser les cotisations syndicales pour faire des dons aux partis politiques. Aussi, des militants conservateurs souhaitent que les généreux régimes de pension de la fonction publique soient ajustés pour s'aligner avec ceux du privé.

Les votes ont lieu toute la journée et le congrès se terminera par les élections des membres du conseil national et le rapport sur les finances du parti.

Vendredi soir, le premier ministre Stephen Harper a offert un discours fort attendu à ses troupes. Il n'a pas fourni d'explications additionnelles sur le scandale des dépenses au Sénat, préférant mettre l'accent notamment sur son bilan économique.

La Presse Canadienne

PLUS:rc