Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le site isoHunt contraint de fermer ses portes

Le propriétaire du site de téléchargement isoHunt devra fermer son site et payer une amende de 110 millions de dollars.

C'est l'entente sur laquelle le Vancouvérois Gary Hunt et l'industrie américaine du cinéma, la Motion Picture Association of America (MPAA), se sont entendus. Leur différend perdurait depuis plusieurs années, alors que la MPAA espérait faire condamner le propriétaire du site pour « incitation à la violation du droit d'auteur ».

Gary Hunt a fondé isoHunt, un moteur de recherche conçu sur le principe du pair-à-pair, qui permettait aux internautes d'avoir accès à des quantités phénoménales de matériel protégé par les droits d'auteurs. La musique, les films et de nombreux logiciels pouvaient ainsi être téléchargés illégalement.

Sur son blogue, le propriétaire s'est dit « triste de voir son bébé disparaître ». Il soutient s'être battu jusqu'à la fin pour la pérennité de son site, défendant les nombreux « bénéfices culturels » d'un site comme le sien. Vendredi, isoHunt permettait toujours le téléchargement de 13,7 millions de fichiers et comptait 51 millions d'utilisateurs.

Le combat de la MPAA, qui représente les studios Walt Disney, Paramount, Sony Pictures Entertainment, Twentieth Century Fox, Universal et Warner Bros, avait commencé en 2006. Dans un communiqué, l'industrie américaine du cinéma a déclaré qu'il s'agissait d'un pas majeur vers une toile entièrement légale.

D'autres sites semblables ont fermé leurs portes dans les dernières années, comme Mininova et Torrentspy.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.