Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Alain Delon quitte Miss France à la suite de critiques sur ses propos sur l'extrême droite

Le comédien Alain Delon a décidé d'abandonner son poste de président d'honneur à vie du comité Miss France, après que les dirigeants de ce concours de beauté ont remis en cause ses propos sur le Front national, le parti d'extrême droite.

L'acteur, qui a tourné une centaine de films en 50 ans de carrière avait déclaré dans un quotidien suisse que « Le Front national prend une place très importante, et ça, je l'approuve, je le pousse et le comprends parfaitement bien ».

La société Miss France s'est distanciée des propos tenus par Alain Delon. Dans un courrier adressé à la société Miss France, le comédien indique que ce n'est pas Miss France qui le lâche, mais qu'il quitte la société et qu'il abandonne officiellement son titre de président d'honneur à vie du comité Miss France.

Alain Delon dénonce la polémique suscitée par Miss France, en la qualifiant de « narcissique » et « obsessionnelle ». Il précise aussi que l'élection de Miss France est

« Un spectacle de divertissement populaire. S'il se prend au sérieux, il ne remplit plus sa fonction première, divertir justement ».

En 2003, Alain Delon avait confirmé que le premier dirigeant du Front national, Jean-Marie Le Pen, était son ami depuis 30 ans.

Le comédien de 77 ans avait soutenu le candidat de droite Nicolas Sarkozy lors de l'élection présidentielle de 2007.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.