NOUVELLES
17/10/2013 01:36 EDT | Actualisé 17/12/2013 05:12 EST

Les investissements des non-résidents dans les titres canadiens ont ralenti

OTTAWA - Les investissements des non-résidents dans les titres canadiens ont ralenti pour se chiffrer à 2,1 milliards $, en août, et ont été concentrés dans les instruments d'emprunt de sociétés, a fait savoir jeudi Statistique Canada.

L'agence fédérale a aussi indiqué que les investissements canadiens dans les titres étrangers avaient progressé pour s'établir à 5,7 milliards $, soit le plus important investissement depuis novembre 2012.

Les acquisitions étrangères d'obligations de sociétés se sont établies à 3,3 milliards $, en août, mais cette activité a été modérée par une réduction de 1,2 milliard $ des avoirs étrangers en obligations du gouvernement.

De janvier à août, par ailleurs, les investisseurs étrangers ont réduit de 2,4 milliards $ leurs avoirs en obligations du gouvernement canadien, comparativement à une acquisition de 28,7 milliards $ lors de la même période en 2012.

Les investisseurs étrangers ont vendu pour 2,2 milliards $ d'actions canadiennes, en août, après quatre mois consécutifs d'achats ayant totalisé 8,2 milliards $.

Sur le plan sectoriel, les actions de l'industrie pharmaceutique et des secteurs de l'énergie, de l'or et des ressources ont représenté la plus grande partie du désinvestissement.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!