POLITIQUE
11/10/2013 12:46 EDT | Actualisé 11/12/2013 05:12 EST

Option Laval : le directeur de campagne de Claire Le Bel démissionne

Agence QMI

L'attaché politique de la candidate à la mairie de Laval Claire Le Bel, Reny Gagnon, démissionne de ses fonctions de directeur de campagne du parti Option Laval.

Victime d'une agression le jour où Mme Le Bel a dénoncé dans les médias l'intervention de l'ancien maire Gilles Vaillancourt dans sa campagne, M. Gagnon préfère se retirer en attendant que la lumière soit faite sur les événements.

Le communiqué d'Option Laval explique que M. Gagnon se retire en raison de la remise en question de « la séquence des événements » dont il allègue avoir été victime.

« J'estime que Mme Le Bel doit pouvoir faire sa campagne en mettant de l'avant ces qualités qu'elle possède et que les doutes soulevés ce matin constituent une distraction pour elle et le parti Option Laval. »

-- Reny Gagnon

Mme Le Bel a accepté la démission de M. Gagnon.

La candidate d'Option Laval a divulgué, mardi dernier, la tentative de l'ex-maire de Laval Gilles Vaillancourt de s'immiscer dans la présente campagne électorale.

Selon un enregistrement dont Radio-Canada a obtenu copie, l'homme sur lequel pèsent notamment des accusations de gangstérisme aurait offert son aide à au moins une candidate.

Le lendemain, Mme Le Bel a annoncé craindre pour sa sécurité en raison de l'agression dont M. Gagnon soutient avoir été victime. Elle a demandé la protection de la police tout en demeurant en lice en prévision de l'élection municipale du 3 novembre prochain.