NOUVELLES
11/10/2013 01:49 EDT | Actualisé 11/12/2013 05:12 EST

Le nombre de personnages LGBT a diminué à la télé américaine, selon une étude

LOS ANGELES, États-Unis - Moins de personnages homosexuels et bisexuels font partie des émissions de la nouvelle saison télévisuelle à la télévision publique américaine, après une année record en 2012-2013, tandis que leur présence à la télévision câblée a continué d'augmenter, selon une nouvelle étude d'un groupe de défense des droits des lesbiennes, gais, bisexuels et transgenres (LGBT).

Le 18e rapport «Where We Are on TV» de l'organisme GLAAD, publié vendredi, révèle que 3,3 pour cent des 796 personnages apparaissant régulièrement dans des émissions dramatiques ou dans des comédies aux heures de grande écoute sont issus de la communauté LGBT.

L'an dernier, l'étude établissait ce taux à 4,4 pour cent.

Les nombres sont une chose, le contenu en est une autre, a précisé le porte-parole de GLAAD, Wilson Cruz.

Selon lui, s'il y avait un nombre record de personnages provenant de la communauté LGBT sur les ondes américaines l'an dernier, il y avait place à amélioration sur le plan du contenu.

Malgré le déclin observé cette saison, certains protagonistes, comme un couple interracial lesbien élevant sa progéniture dans l'émission «The Fosters» sur ABC, font non seulement progresser la discussion sur les gens LGBT, mais sont aussi populaires auprès des téléspectateurs, a dit M. Cruz.

Il existe 46 personnages LGBT récurrents sur les ondes américaines. La moitié d'entre eux sont des femmes et 28 pour cent appartiennent à des minorités ethniques, a indiqué le GLAAD. Un personnage transgenre, Unique, fait partie de la distribution de «Glee» sur Fox.

Deux réseaux, ABC et Fox, ont enregistré une augmentation du nombre de personnages LGBT et ont le plus haut taux d'inclusion, avec 5,4 pour cent chacun, révèle l'étude. Les 3 pour cent du réseau CW permettent à la chaîne de se classer en troisième position, suivie par CBS, à 1,9 pour cent, et NBC, avec 1 pour cent.

Sur le câble, les émissions regroupent 42 personnages LGBT réguliers, comparativement à 35 la dernière saison. La chaîne HBO en compte le plus grand nombre, avec 11, suivie par Showtime avec 8.

Examinant plus largement la diversité sur les ondes télévisées publiques, l'étude de GLAAD a permis de constater un léger recul des protagonistes féminins, à 43 pour cent contre 45 la saison passée. Les personnages issus de minorités ethniques sont toujours à 23 pour cent alors que ceux souffrant d'un handicap sont à 1 pour cent.

Lors de l'évaluation de la saison 2012-2013, le réseau Fox avait été couronné comme étant le diffuseur le plus inclusif, avec des images liées à la communauté LGBT dans 42 pour cent de sa programmation aux heures de grande écoute, tandis qu'ABC Family remportait la palme chez les réseaux câblés, avec un taux de 50 pour cent d'images LGBT dans sa programmation originale.

D'après GLAAD, la chaîne History n'avait aucune image de la communauté LGBT la saison dernière.