Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le maquilleur Rémy Couture s'attaque à Nosferatu : voyez le résultat!

Pour souligner la projection de Nosferatu à la Place des Arts le 28 octobre, nous avons demandé à Rémy Couture de reproduire le célèbre maquillage du vampire.

Le maquilleur québécois s'est fait connaître en 2012 en raison du procès qui lui a été intenté à la suite de la diffusion sur le web d'un de ses films d'horreur, Inner deprivity.

Même si ce premier long métrage aurait bien pu être son dernier (il a finalement été acquitté en décembre 2012), il lui sert aujourd'hui de carte de visite.

Le maquilleur, qui exerce ce métier depuis seulement six ans, a travaillé sur plusieurs plateaux de tournage, dont ceux de Punisher et de La momie.

Ici, il s'agissait toutefois pour lui d'un premier maquillage de vampire. Il a voulu respecter l'apparence originale de Nosferatu, un personnage qui a d'ailleurs donné ses lettres de noblesse au cinéma d'horreur.

Le film, produit en 1922 par Murnau, met en vedette Max Schreck dans le rôle du vampire.

« J'ai d'abord eu l'idée de faire Nosferatu à ma façon, en lui donnant les caractéristiques d'un zombie. Mais j'ai finalement décidé de ne pas m'éloigner du sujet original, explique-t-il. Après tout, c'est le premier vampire qui a marqué l'histoire du cinéma. »

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.