NOUVELLES
11/10/2013 09:45 EDT | Actualisé 11/12/2013 05:12 EST

La banque JPMorgan Chase a perdu 380 millions $ US au troisième trimestre

NEW YORK, États-Unis - JPMorgan Chase, la plus grande banque américaine au chapitre des actifs, a affiché vendredi une rare perte trimestrielle après avoir mis de côté d'importantes sommes d'argent en vue de dépenses légales.

La banque a dû absorber une réserve pour les litiges de 9,2 milliards $ US pour le trimestre de juillet à septembre, ce qui l'a forcée à déclarer une perte de 380 millions $ US, comparativement à un bénéfice de 5,7 milliards $ US pour la même période l'an dernier.

Même si JPMorgan a émergé de la crise financière mondiale et de la Grande Récession subséquente comme une des banques américaines les plus solides, elle a été minée ces dernières années par des poursuites en justice.

Le mois dernier, JPMorgan a accepté de débourser 920 millions $ US et a admis ne pas avoir supervisé adéquatement des transactions qui ont entraîné une perte de 6 milliards $ US l'an dernier — dans l'affaire de la «baleine de Londres».

La banque tiendrait également des discussions en vue d'un règlement de 11 milliards $ US avec le département de la Justice au sujet de titres adossés à des hypothèques. Ces valeurs mobilières ont perdu de la valeur à la suite de l'éclatement d'une bulle immobilière, ce qui a contribué à la crise financière.

La banque a indiqué conserver un total de 23 milliards $ US en réserve pour couvrir des coûts potentiels de litiges, un chiffre qu'elle n'avait jamais dévoilé par le passé. Ce montant comprend la somme de 9,2 milliards $ US pour le troisième trimestre.

JPMorgan a affiché une perte par action de 17 cents US pour le plus récent trimestre, comparativement à un bénéfice net de 1,40 $ US par action à pareille période l'an dernier.

En excluant ces charges, cependant, le bénéfice ajusté atteint 5,8 milliards $ US, soit 1,42 $ US par action, ce qui surpasse les prévisions des analystes de Wall Street — lesquelles étaient de 1,19 $ US par action, selon FactSet.

Les activités de cartes de crédit et une hausse des dépôts dans ses services bancaires aux consommateurs ont contribué à la performance de la banque. Le bénéfice net de la division de banque d'investissement de JPMorgan a grimpé alors que les dépenses ont reculé et que la réserve pour les pertes sur prêts a été réduite.

Dans l'ensemble, les revenus de la banque ont chuté de huit pour cent, à 23,9 milliards $ US, alors que les analystes misaient plutôt sur un chiffre d'affaires de 24,1 milliards $ US.