NOUVELLES
11/10/2013 07:45 EDT | Actualisé 11/12/2013 05:12 EST

Gilles Lehouiller promet de s'attaquer à l'eau potable et la voirie

Le chef de Lévis Force10 ne veut plus que Lévis revive les problèmes d'approvisionnement en eau potable vécus cet été à la suite de la contamination de la rivière Chaudière aux hydrocarbures.

Le chef Gilles Lehouillier propose d'interconnecter de façon permanente les réseaux d'eau potable.

« Ce qu'on veut c'est que s'il arrive un pépin avec la rivière Chaudière, que l'on soit capable de pousser de l'eau de Lévis de Saint-Romuald jusqu'à l'usine de Charny et que l'on soit capable d'alimenter toute la ville au grand complet à partir de nos usines de filtration et vice et versa », dit-il.

« On ne sait jamais, le fleuve Saint-Laurent n'est pas à l'abri aussi d'une catastrophe », a-t-il ajouté. 

Lévis Force 10 veut aussi créer une équipe dédiée au colmatage des fuites dans le réseau d'aqueduc pour diminuer d'au moins 10 % les pertes.

Gilles Lehouillier promet aussi un « programme de réfection accéléré » de la voirie dès 2014. L'objectif est de réparer environ 120 kilomètres de rue plus rapidement.

Pour y parvenir, Lévis Force 10 promet de bonifier le programme existant de 2 millions de dollars.