Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Gilles Lehouiller promet de s'attaquer à l'eau potable et la voirie

Le chef de Lévis Force10 ne veut plus que Lévis revive les problèmes d'approvisionnement en eau potable vécus cet été à la suite de la contamination de la rivière Chaudière aux hydrocarbures.

Le chef Gilles Lehouillier propose d'interconnecter de façon permanente les réseaux d'eau potable.

« Ce qu'on veut c'est que s'il arrive un pépin avec la rivière Chaudière, que l'on soit capable de pousser de l'eau de Lévis de Saint-Romuald jusqu'à l'usine de Charny et que l'on soit capable d'alimenter toute la ville au grand complet à partir de nos usines de filtration et vice et versa », dit-il.

« On ne sait jamais, le fleuve Saint-Laurent n'est pas à l'abri aussi d'une catastrophe », a-t-il ajouté.

Lévis Force 10 veut aussi créer une équipe dédiée au colmatage des fuites dans le réseau d'aqueduc pour diminuer d'au moins 10 % les pertes.

Gilles Lehouillier promet aussi un « programme de réfection accéléré » de la voirie dès 2014. L'objectif est de réparer environ 120 kilomètres de rue plus rapidement.

Pour y parvenir, Lévis Force 10 promet de bonifier le programme existant de 2 millions de dollars.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.