Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Denis Coderre accuse Marcel Côté de solliciter des fonctionnaires de la Ville

Dans la foulée des appels automatisés, le candidat à la mairie de Montréal, Denis Coderre, accuse son adversaire Marcel Côté d'avoir sollicité des dons à des fonctionnaires de la Ville.

Le chef d'Équipe Denis Coderre a lancé ces accusations vendredi alors qu'il livrait ses réactions aux journalistes à la suite de la déclaration du Directeur général des élections du Québec (DGEQ) voulant que les appels automatisés réalisés mercredi pour le compte de Coalition Montréal n'étaient pas un sondage, mais plutôt une publicité non conforme aux règles électorales.

Se disant satisfait du travail entamé par le DGEQ, Denis Coderre l'a incité à poursuivre plus loin son enquête sur les façons de faire de l'équipe de Marcel Côté dans cette campagne.

Denis Coderre a notamment fait mention de fonctionnaires de la Ville de Montréal qui ont été sollicités par l'entremise de leur courriel de travail pour faire des dons à l'Équipe Marcel Côté.

Toujours selon M. Coderre, l'un de ces fonctionnaires aurait demandé à l'Équipe Marcel Côté de retirer son adresse de la liste d'envoi, mais en vain. Après trois demandes, ce fonctionnaire a dû aviser son supérieur et le contrôleur général de la Ville de la situation.

Denis Coderre n'a pas fourni davantage de détails sur cette affaire.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.