NOUVELLES
11/10/2013 09:42 EDT | Actualisé 11/12/2013 05:12 EST

Del Potro et Tsonga s'imposent en quarts et lorgnent les finales de l'ATP

SHANGHAI - Juan Martin del Potro et Jo-Wilfried Tsonga se sont approchés d'une qualification en finales de l'ATP en s'imposant de façon claire en quarts de finale du Masters de Shanghai.

Del Potro a réussi 27 coups gagnants et commis seulement huit erreurs non-provoquées dans une victoire de 6-3, 6-3 contre l'Espagnol Nicolas Almagro, tandis que Tsonga a défait l'Allemand Florian Mayer 6-2, 6-3.

Del Potro, le champion des Internationaux des États-Unis en 2009, remonte lentement mais sûrement le classement de l'ATP depuis qu'une blessure au poignet a ruiné sa saison en 2010. Il est revenu parmi les cinq premiers pour la première fois en plus de trois ans, lundi.

L'Argentin pourrait assurer sa place au tournoi de fin d'année en atteignant la finale à Shanghai.

Il devra d'abord passer par Rafael Nadal en demi-finale. L'Espagnol pourrait toutefois devoir composer avec la fatigue puisqu'il a eu du fil à retordre dans sa victoire de 7-6 (10), 6-1 contre Stanislas Wawrinka. Le bris d'égalité à lui seul a nécessité 20 minutes de jeu.

Tsonga effectue lui aussi une remontée présentement. Le Français s'est absenté pendant plusieurs mois à cause d'une blessure au genou et il s'est séparé de son entraîneur, Roger Rasheed, après moins d'un an avec lui. Il a glissé au 9e rang mondial — sa position la plus modeste en neuf ans.

Tsonga s'est emparé provisoirement de la huitième et dernière place donnant accès aux finales de l'ATP avec sa victoire, tout juste devant son compatriote Richard Gasquet.

Son adversaire en demi-finale sera Novak Djokovic, qui a eu le dessus à l'issue d'un duel corsé contre Gaël Monfils, s'imposant finalement 6-7 (4), 6-2, 6-4 en près de deux heures et demie.

Djokovic, le champion en titre du tournoi, a été victime de deux bris de service à ses trois premiers jeux contre Monfils. Le Serbe n'avait pas subi ce sort une seule fois à ses deux matchs précédents à Shanghai.

Après avoir remporté le premier set, Monfils, le no 42 mondial, a toutefois dû composer avec de la douleur aux abdominaux et il n'a pu réussir d'autre bris de service.