NOUVELLES
10/10/2013 04:34 EDT | Actualisé 10/12/2013 05:12 EST

Sylvain Lefebvre optimiste de voir les Bulldogs orchestrer un redressement

HAMILTON - Les Bulldogs de Hamilton souhaitent que l'expérience et l'addition de plusieurs éléments au cours de l'entre-saison feront une grande différence, à l'ouverture de la nouvelle saison de la Ligue américaine, vendredi.

Les Bulldogs en ont terriblement arraché la saison dernière, leur jeune formation étant affectée par les blessures et les nombreux rappels du Canadien. Les Bulldogs ont croupi au dernier rang de la LAH, avec seulement 64 points en 76 matchs.

L'entraîneur Sylvain Lefebvre se dit optimiste que l'équipe orchestrera un redressement.

«J'espère que l'expérience difficile que les joueurs ont connue la saison dernière va se traduire par un bon début de saison, particulièrement avec tous ces matchs que nous jouons à domicile», a-t-il souligné.

«Un bon départ est primordial, a ajouté Lefebvre, qui en sera à sa deuxième saison à la barre. Il est à souhaiter qu'avec tout le temps d'utilisation que les jeunes ont eu la saison dernière, on va voir l'amélioration tout de suite.»

Les Bulldogs vont disputer 11 de leurs 15 premières rencontres à domicile.

Les jeunes joueurs vont être beaucoup mieux entourés, l'organisation ayant mis sous contrat des vétérans qui ont fait leurs preuves dans la Ligue américaine. Plus de la moitié des 24 joueurs faisant partie de la formation, pour la visite des IceCaps de St.John's, Terre-Neuve, sont des nouveaux.

St.Pierre, capitaine

Le manque de production a été le problème criant de l'équipe qui a fini au dernier rang de la ligue au chapitre des buts marqués, avec 159.

L'engagement de Martin St. Pierre, cinq fois joueur étoile et vétéran de sept saisons dans la LAH, va revamper l'attaque. En 76 matchs chez les IceDogs de Rockford, le Franco-Ontarien a obtenu 59 points, incluant 26 buts. St.Pierre a été nommé capitaine de l'équipe, jeudi.

Les vétérans Nick Tarnasky et Maxime Macenauer vont ajouter de la profondeur. Des jeunes issus de la LHJMQ, Ben Duffy, Sven Andrighetto et Stefan Fournier, vont faire leurs débuts chez les professionnels, après avoir connu de formidables saisons chez les juniors.

Duffy a dominé la LHJMQ avec 110 points dans l'uniforme du Rocket de l'Île du Prince-Édouard. Andrighetto, choix de troisième tour du Canadien au repêchage de juin, a été le meilleur marqueur des Huskies de Rouyn-Noranda, avec 98 points.

Fournier, mis sous contrat à titre de joueur autonome en juillet, a été le co-capitaine des Mooseheads de Halifax, champions de la Coupe Memorial. Il a amassé 72 points en 66 matchs en saison régulière, avant de réussir 16 buts en séries éliminatoires.

L'adaptation pour ces recrues aux rigueurs du hockey professionnel nécessitera du temps. Duffy, qui mesure cinq pieds 10 pouces et qui pèse 177 pouces, s'attend à avoir davantage maille à partir avec les imposants défenseurs.

«Je ne suis pas gros, dit-il. Chez les juniors, je disposais de beaucoup plus de temps et d'espace pour faire des jeux. Ici, les gars sont plus imposants et plus forts. Vous les avez en pleine face, dès que vous êtes en possession de la rondelle.»

Les nouveaux joueurs se grefferont à des éléments établis comme les attaquants Gabriel Dumont et Mike Blunden — qui ont vu de l'action avec le Canadien la saison dernière — ainsi que Patrick Holland et Louis Leblanc.

En défense, les Nathan Beaulieu, Greg Pateryn et Morgan Ellis vont avoir du renfort en Drew Schiestel, Nathan McIver et Joël Chouinard.

Magnus Nygren, choix de repêchage en 2011, s'amène de la Ligue élite de la Suède. Il a remporté le trophée Borje Salming à titre de défenseur par excellence de la ligue en 2012-13.

Ellis salue l'afflux de vétérans au sein de la formation.

«Ça (l'expérience) va faire une grande différence, a-t-il argué. Tout le monde a une saison de plus sous la cravate et nous savons à quoi nous attendre. Ça devrait se voir en début de saison. Nous n'avons pas eu une bonne saison, la saison dernière, et nous espérons tourner la page.»