NOUVELLES
10/10/2013 01:46 EDT | Actualisé 10/12/2013 05:12 EST

Rogers présente ses excuses et remboursera une journée à ses clients

CP

MONTRÉAL - Rogers Communications (TSX:RCI.B) affirme avoir réglé le problème de logiciel de réseau qui a temporairement privé de services de messagerie vocale et texte environ les deux tiers de quelque 10 millions de clients.

Le géant des télécommunications a rétabli ses services tard mercredi soir, à la suite d'une panne de plusieurs heures.

En raison d'un problème de logiciel, le réseau n'a pas été en mesure de faire face à une soudaine poussée des signaux contenant les instructions nécessaires pour transmettre les appels téléphoniques et les messages textes, a expliqué le chef de la direction de la technologie chez Rogers, Bob Berner, depuis Toronto.

«Mais quelles que soient les raisons pour lesquelles c'est arrivé, ça n'arrivera plus», a-t-il assuré.

Raymond Pirouz, spécialiste du marketing, a dit croire que la réputation de Rogers sera entachée par la panne.

«La marque Rogers perdra de son lustre aux yeux des clients», a estimé M. Pirouz, qui donne des conférences à l'École de commerce Ivey de l'Université de Western Ontario, à London.

«Mais lorsque le consommateur n'a pas vraiment le choix, ça devient une situation triste», a-t-il dit, faisant allusion à l'absence de réelle concurrence au sein du secteur canadien du sans-fil.

La panne a suscité un torrent de réactions négatives de la part d'abonnés sur les réseaux sociaux.

Le président et chef de la direction de Rogers, Nadir Mohamed, a jugé «inacceptable» l'interruption de service.

«Je présente toutes mes excuses à nos clients pour tout inconvénient et je souhaite les remercier de leur compréhension et de leur patience», a déclaré M. Mohamed dans un communiqué émis tôt jeudi.

M. Mohamed a aussi affirmé que les techniciens de Rogers avaient travaillé aussi rapidement que possible pour restaurer le service.

Le géant des télécommunications a rétabli tard mercredi soir ses services de messagerie vocale et texte.

Les abonnés au service sans fil postpayé de Rogers et Fido, ceux ayant signé un contrat et ceux qui payent sur une base mensuelle, recevront un crédit d'une journée de service en raison de la panne, a fait savoir Rogers.

Les actions de Rogers Communications ont terminé la séance de jeudi à 45,62 $ à la Bourse de Toronto, en hausse de 44 cents, soit un peu moins d'un pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Le meilleur et le pire des opérateurs canadiens (2012) Voyez les images