NOUVELLES
10/10/2013 11:50 EDT | Actualisé 10/12/2013 05:12 EST

L'Irak exécute 42 terroristes, dont une femme

BAGDAD - L'Irak a pendu 42 prisonniers reconnus coupables de terrorisme, dont une femme, a indiqué jeudi le ministère de la Justice.

Le gouvernement irakien affirme que le recours à la peine capitale est essentiel dans la lutte contre les insurgés qui cherchent à déstabiliser le pays. Plus de 5000 personnes ont perdu la vie depuis six mois, dont 200 seulement depuis le début du mois d'octobre.

Les groupes de défense des droits de la personne questionnent toutefois la performance des tribunaux irakiens, affirmant que certains témoignages et certaines confessions ont été obtenus par la contrainte ou la torture.

Le ministère a précisé que les 42 personnes exécutées depuis deux jours avaient commis des crimes qui avaient coûté la vie à des dizaines de personnes.

L'Irak a exécuté 132 personnes depuis le début de l'année, ce qui lui vaut le quatrième rang mondial derrière la Chine, l'Iran et l'Arabie saoudite. Les États-Unis arrivent en cinquième place.