NOUVELLES
10/10/2013 02:40 EDT | Actualisé 10/12/2013 05:12 EST

La défense des Patriots se prépare pour le quart des Saints Drew Brees

FOXBOROUGH, États-Unis - Toute l'attention d'Aqib Talib sera portée vers Drew Brees.

Mais il y a fort à parier que le quart des Saints de La Nouvelle-Orléans ne lui lancera pas un regard.

«Il ne va jamais fixer un receveur des yeux et lui lancer directement le ballon, a noté le demi de coin des Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Il va chercher à t'attirer loin de jeux voilés et tout ça. Il est très bon avec ses yeux.»

Pendant que le bras droit de Brees est occupé à établir une série de records de la NFL et à mener la renaissance des Saints, ce sont ses yeux qui sont responsables de tout cela.

La défense des Patriots (4-1) devra donc être prête pour ces deux armes, dimanche, quand Brees mènera les Saints (5-0) dans ce duel contre les meneurs de l'Est de l'Américaine.

«Il est très bon pour deviner quel schéma défensif vous utilisez, a dit le demi de sûreté des Pats Steve Gregory. Il essaie de vous manipuler afin de vous envoyer dans une mauvaise direction pour ouvrir de l'espace pour ses receveurs.»

La défense des Patriots a déjà ralenti quelques-uns des meilleurs quarts de la ligue cette saison. Matt Ryan, des Falcons d'Atlanta, a éprouvé bien des ennuis dans la défaite subie il y a deux semaines. La semaine dernière, Andy Dalton, des Bengals de Cincinnati, n'a pas été capable de lancer une passe de touché et a à peine franchi la barre des 200 verges de gains par la passe.

Mais les Pats n'ont signé jusqu'ici qu'une victoire contre une équipe qui a une fiche gagnante, soit les Jets de New York (3-2), et la deuxième attaque du circuit Goodell par la passe constitue un tout autre casse-tête.

Brees, sept fois choisi pour le Pro Bowl, est en voie de récolter une troisième saison consécutive de 5000 verges ou plus. Il a obtenu jusqu'ici des gains de 1722 verges par la passe. Seul Peyton Manning, des Broncos de Denver, ne le devance à ce chapitre. Il a complété 12 passes de touché contre quatre interceptions seulement et a permis aux Saints de connaître leur premier départ de 5-0 depuis 2009.

C'est lors de cette saison que ces deux équipes se sont affrontées pour la dernière fois, un match que les Pats veulent sûrement oublier.

Brees avait complètement déchiqueté la défense des Patriots dans un gain de 38-17, le 30 novembre 2009, lançant pour 371 verges et cinq touchés tout en terminant avec un coefficient d'efficacité parfait de 158,3.