NOUVELLES
10/10/2013 03:34 EDT | Actualisé 09/12/2013 05:12 EST

Fonds de solidarité FTQ : Marois n'écarte pas une commission parlementaire

La première ministre Pauline Marois a ouvert la porte, jeudi, à la possibilité d'entendre les dirigeants du Fonds de solidarité de la FTQ en commission parlementaire.

Mme Marois a ainsi répondu à une proposition de la Coalition avenir Québec (CAQ), qui souhaite faire la lumière sur les modifications à la gestion du fonds, à la suite d'allégations entendues devant la commission Charbonneau.

Mercredi, le président du Conseil du trésor, Stéphane Bédard, avait déclaré que la commission Charbonneau était l'endroit tout indiqué pour se pencher sur la question.

En Chambre, jeudi, Mme Marois a répondu au chef de la CAQ, François Legault, que les péquistes n'ont pas l'intention de refuser sa proposition de commission parlementaire.

La première ministre a cependant prévenu qu'il faudrait au préalable baliser les travaux pour éviter tout dérapage qui nuirait aux actifs du fonds.

Lors de la période des questions, M. Legault a expliqué que la commission parlementaire permettrait de rassurer les investisseurs du fonds, dont les actifs s'élèvent à 9 milliards de dollars.