NOUVELLES
10/10/2013 06:03 EDT | Actualisé 10/12/2013 05:12 EST

Di Vaio, Bernier et Mapp sont aux prises avec des blessures chez l'Impact

MONTRÉAL - Tandis que l'Impact de Montréal s'est entraîné en vue de son important duel face au Revolution de la Nouvelle-Angleterre, son meilleur marqueur, Marco Di Vaio, a fait de la bicyclette stationnaire sur les lignes de côté.

Les milieux de terrain Patrice Bernier et Justin Mapp, de même que l'attaquant Daniele Paponi ont aussi raté l'entraînement de jeudi en raison de blessures mineures.

Certains d'entre eux — peut-être même tous ces joueurs — seront prêts à sauter sur le terrain quand l'Impact accueillera le Revolution, samedi, mais combien de temps ils joueront, ça reste à voir.

«Présentement, je ne peux pas répondre à cette question, a déclaré l'entraîneur-chef Marco Schällibaum. Mais on a encore quelques jours avant d'arriver là.

«La bonne nouvelle est qu'Alessandro (Nesta) pourra jouer. Pour Marco, Patrice et Justin, nous le saurons après l'entraînement de vendredi. Mais je suis confiant de pouvoir compter sur deux de ces trois joueurs. Mais même si on ne peut pas compter sur l'un ou l'autre, je crois qu'on a assez de talent pour remporter ce match.»

L'équipe devra aussi se passer de deux bourreaux de travail à l'arrière. Jeb Brovsky, qui a joué les 30 parties de l'Impact cette saison, devrait rater les trois prochaines en raison d'une fracture d'un orteil, tandis que Hassoun Camara devra purger un match de suspension pour accumulation de cartons.

Schällibaum souhaite voir Brovsky de retour dans la formation pour le dernier match de la saison, le 26 octobre à Toronto, et qu'il soit prêt pour les séries.

Mais en plus du retour de Nesta après deux matchs d'absence, l'Impact pourra compter sur le milieu Hernan Bernardello, qui a raté deux mois en raison d'une entorse à la cheville.

Di Vaio, qui mène la MLS avec 19 buts, a dû quitter le match perdu 1-0 à Houston, vendredi, mais il espère être remis pour le Revolution.

«Ça a commencé dans l'échauffement, a dit l'Italien de 37 ans. J'ai joué parce que j'ai voulu aider l'équipe, mais c'était difficile et je n'ai pas pu continuer. J'ai fait de la physiothérapie et je me sens beaucoup mieux. Je suis confiant d'être de la formation samedi.»

Bernier a raté un premier match cette saison en raison d'un problème à la hanche, mais il croit aussi être du duel de samedi.

«Je me sens bien, je m'entraîne pour être prêt. Je n'ai pas joué vendredi dernier afin d'être disponible pour cette rencontre. Si je serai utilisé comme substitut ou comme partant, je ne le sais pas. Ce n'est pas ma décision. Mais mon objectif est d'être prêt physiquement et mentalement.»

Ces blessures surviennent à un bien mauvais moment avec ce match crucial en vue d'une participation aux séries.

L'Impact (13-10-7) occupe le quatrième rang dans l'Est avec 46 points, sept points derrière les Red Bulls de New York, six de moins que le Sporting Kansas City et deux de moins que le Dynamo de Houston. L'équipe a toutefois deux matchs en mains face à tous ces rivaux.

Mais l'Impact n'a qu'un point d'avance sur l'Union de Philadelphie et trois de plus que le Fire de Chicago, qui est sixième.

En l'absence de Brovsky, Maxim Tissot devrait amorcer le match comme arrière-gauche. Le capitaine Davy Arbaud, habituellement un milieu de terrain, devrait remplacer Camara sur le côté droit, où il a joué quelques matchs la saison dernière.