NOUVELLES
08/10/2013 01:36 EDT | Actualisé 07/12/2013 05:12 EST

Le plus vieux cinéma du monde reprend vie dans le sud de la France

L'Eden-Théâtre, le plus vieux cinéma du monde, où furent projetés en 1899 les premiers films des frères Lumière, rouvre ses portes mercredi à La Ciotat, à l'est de Marseille.

Le bâtiment a été entièrement rénové après des années de fermeture. C'est dans l'Eden-Théâtre, le 21 mars 1899, que 250 spectateurs émerveillés ont découvert les premiers films de Louis et Auguste Lumière. La famille Lumière aimait venir en villégiature à la fin du 19e siècle dans cette commune balnéaire située à une demi-heure de route de Marseille.

L'évènement a eu lieu moins de quatre ans après la première projection publique de l'histoire du cinéma, dans la somptueuse demeure bâtie par leur père, Antoine.

Une date mythique qui fait de l'Eden la doyenne des salles, ses consoeurs ayant au fil du temps disparu. Si elle-même a échappé à ce sort funeste, c'est grâce à la détermination d'une poignée d'habitants de la ville.

À la fois lieu de spectacle, qui a vu les débuts sur scène de Fernandel ou d'Yves Montand, et cinéma de quartier, l'Eden voit dans les années 1980 les difficultés s'accumuler : le gérant est assassiné par des malfaiteurs qui s'emparent du contenu des caisses, et le public se fait plus rare.

La petite salle n'a d'autre choix que de mettre la clé sous la porte, à l'exception d'une petite semaine par an pour accueillir un festival consacré aux premiers films francophones. Jusqu'à sa fermeture définitive, en 1995, pour des raisons de sécurité.

Commence alors un véritable parcours du combattant pour restaurer ce théâtre à l'italienne vieillissant, inscrit sur la liste des monuments historiques, relate le maire de La Ciotat, Patrick Boré.

À l'issue des travaux de rénovation, d'un montant total de 6 millions d'euros, la doyenne des salles fait aujourd'hui figure de jeune première. Sa structure en bois qui menaçait de s'écrouler a été renforcée, au sol, la moquette élimée a été remplacée par du parquet en chêne noir, et à l'étage, des fauteuils d'époque restaurés attendent les visiteurs.

Les autorités locales souhaitent que l'établissement serve d'outil pédagogique pour les écoliers, en plus de présenter des films restaurés et d'accueillir des festivals.