Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le FMI réduit ses prévisions de croissance pour cette année et l'an prochain

WASHINGTON - Le Fonds monétaire international a abaissé mardi ses prévisions de croissance pour l'économie mondiale cette année et l'an prochain, surtout en raison d'une croissance plus modeste de l'Inde, de la Chine, du Brésil et d'autres pays en développement.

L'agence prédit maintenant une croissance de 2,9 pour cent cette année et de 3,6 pour cent en 2014, soit 0,2 point de moins que ce qui avait été prévu dans les deux cas en juillet.

Le FMI a aussi abaissé ses prédictions de croissance pour les États-Unis, à 1,6 pour cent cette année et 2,6 pour cent l'an prochain, soit des baisses respectives de 0,1 et 0,2 point de pourcentage.

Le FMI prédit que l'économie des 17 pays de la zone euro s'améliorera de 1 pour cent en 2014, après avoir reculé de 0,4 pour cent cette année. Il s'agit essentiellement des mêmes prédictions que celles publiées en juillet.

Plusieurs investisseurs se sont retirés de pays en voie de développement, comme l'Inde, maintenant qu'on s'attend à ce que la Réserve fédérale des États-Unis cesse d'acheter 85 milliards $ US en obligations chaque mois.

La banque centrale indienne a rehaussé ses taux d'intérêt pour tenter de freiner cette hémorragie de capitaux, ce qui a aussi eu pour effet de freiner la croissance économique du pays.

Le FMI a demandé à la Fed de clarifier ses intentions.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.