NOUVELLES
08/10/2013 09:53 EDT | Actualisé 08/12/2013 05:12 EST

Le déficit commercial du Canada a augmenté à 1,3 milliard $ en août

OTTAWA - La performance du Canada en matière d'échanges commerciaux a continué de décevoir en août, alors que le déficit commercial du pays a augmenté à 1,3 milliard $, ce qui laisse croire que le secteur se révélera encore une fois un frein à la croissance au troisième trimestre, tout juste complété.

Les données dévoilées mardi par Statistique Canada montrent que les exportations ont augmenté de 1,8 pour cent le mois dernier, à 41,1 milliards $. Cette progression a cependant été effacée par la hausse de 2,1 pour cent des importations, qui se sont élevées à 39,8 milliards $ durant la période.

À l'occasion d'une récente allocution, le premier sous-gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem, a avancé que pour progresser, la croissance économique devrait dépendre d'un déplacement des dépenses intérieures vers les exportations.

«L'économie canadienne attend encore ce déplacement de la croissance vers les exportations», a affirmé mardi l'économiste en chef de la Banque de Montréal, Doug Porter.

«Et compte tenu de la fermeture du gouvernement américain et de l'incertitude croissante entourant le plafond de la dette, personne ne retient son souffle dans l'attente d'une rapide reprise de ce côté-là», a-t-il ajouté.

L'élément encourageant dans les plus récentes données de Statistique Canada est que les exportations ont augmenté de 1,8 pour cent, alors qu'elles avaient chuté de 1,7 pour cent le mois précédent. Cela n'a toutefois pas été suffisant pour contrebalancer la hausse des importations.

Bien que les données de septembre restent inconnues pour l'instant, il semble bien que les échanges commerciaux exerceront un impact négatif sur la croissance du produit intérieur brut au troisième trimestre, estiment la plupart des analystes.

La semaine dernière, la Banque du Canada a fortement revu à la baisse sa prévision d'une croissance de 3,8 pour cent pour le troisième trimestre. Elle a dit s'attendre maintenant à une croissance de 2,0 pour cent à 2,5 pour cent, à l'instar de la majorité des analystes.

Les données du mois d'août démontrent que les produits énergétiques et les produits en métal et produits minéraux non métalliques ont principalement contribué à la hausse des exportations.

Les exportations vers les États-Unis se sont accrues de 1,9 pour cent pour atteindre 30,1 milliards $, tandis que les importations en provenance des États-Unis ont légèrement augmenté de 0,1 pour cent pour s'établir à 26,1 milliards $. Par conséquent, l'excédent commercial du Canada avec les États-Unis s'est accru, étant passé de 3,4 milliards $ en juillet à 4 milliards $ en août.

Les importations en provenance des pays autres que les États-Unis ont augmenté de 5,8 pour cent, à 14,9 milliards $, et les exportations vers les pays autres que les États-Unis ont progressé de 1,6 pour cent, à 9,7 milliards $. Le déficit commercial du Canada avec les pays autres que les États-Unis est ainsi passé de 4,6 milliards $ en juillet à 5,3 milliards $ le mois suivant.