NOUVELLES
08/10/2013 09:45 EDT | Actualisé 08/12/2013 05:12 EST

Janet Yellen sera nommée présidente de la Fed

Barack Obama annoncera mercredi la nomination de Janet Yellen au poste de présidente de la Réserve fédérale des États-Unis, a déclaré mardi un responsable de la Maison-Blanche.

Si ce choix est confirmé par le Sénat, Janet Yellen, actuellement vice-présidente de la Fed, succédera à Ben Bernanke, dont le deuxième mandat de quatre ans s'achève le 31 janvier. Cette économiste de 67 ans deviendra la première femme à présider cette institution centenaire.

Le président américain annoncera officiellement son choix mercredi à 15 h à la Maison-Blanche.

Numéro deux de la Fed depuis 2010, Janet Yellen défend une politique monétaire agressive pour lutter contre le chômage, quitte à accepter de l'inflation. Elle devrait donc assurer une continuité avec les choix mis en œuvre par Ben Bernanke pour tenter de relancer l'économie américaine après la crise des prêts à haut risque de 2007-2008.

Sa principale mission sera justement de piloter l'abandon progressif des mesures exceptionnelles d'assouplissement monétaire adoptées pour soutenir l'activité aux États-Unis, tout en veillant à ne pas provoquer de nouvelle crise par un assèchement trop brutal des liquidités dont la Fed a inondé les marchés depuis plusieurs années.

Janet Yellen était la favorite évidente pour la présidence de la Fed depuis le retrait en septembre de Lawrence Summers, qui semblait être le premier choix de Barack Obama. L'ancien conseiller économique du président américain a renoncé en raison de l'opposition que suscitait son éventuelle nomination jusque dans les rangs démocrates.

Ancienne professeure à l'université de Californie à Berkeley, Janet Yellen est en revanche populaire parmi les parlementaires démocrates, qui contrôlent le Sénat avec 54 élus sur 100.

Le président de la commission sénatoriale du secteur bancaire, le démocrate Tim Johnson, s'est dit convaincu que Janet Yellen serait une excellente présidente de la Fed, tandis que Charles Schumer, le numéro trois du groupe démocrate au Sénat, a prédit une confirmation du choix présidentiel à une large majorité.

Reuters