Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le mariage augmenterait les chances de survie en cas de cancer

man giving an engagement ring...
man giving an engagement ring...

De tous les bénéfices prétendus ou réels du mariage, on ne penserait pas au suivant: le simple fait d'être marié pourrait améliorer ses chances de survie en cas de cancer. Ce sont en tout cas les résultats d'une étude publiée récemment dans la revue Journal of Clinical Oncology et reprise sur Live Science.

L'étude a été réalisée sur plus de 734 800 personnes ayant été diagnostiquées entre 2004 et 2008 de l'un des cancers suivants: du poumon, colorectal, du sein, du pancréas, du foie/de la voie biliaire principale, lymphome non hodgkiniens, de la tête et du cou, des ovaires et de l’œsophage.

Elle montre notamment deux choses. La première, c'est qu'à phase égale de cancer, les personnes mariées ont 20% de plus de chance de ne pas mourir après une période de trois ans que les personnes non mariées. La seconde, c'est la probabilité d'avoir un cancer métastatique (cancer qui se propage au-delà de sa location originale) est 17% moindre chez les mariés que chez les non mariés.

Partager son vécu avec quelqu'un réduirait le stress

Comment expliquer cette corrélation entre mariage et chances de survie? Les chercheurs expliquent qu'il s'agit avant tout des conséquences du soutien social. Avoir quelqu'un avec qui partager ses peurs, son diagnostic, réduirait le stress et l'anxiété. A cela s'ajoute un avantage pragmatique: être marié, c'est avoir à ses côtés quelqu'un qui peut s'assurer qu'on se rend bien à ses rendez-vous ou qu'on prend son traitement convenablement.

Quelques nuances sont toutefois à apporter à cette étude. Répondant aux interrogations de Live Science, le docteur Stephanie Bernik, chef du service d'oncologie chirurgicale d'un hôpital de New York, explique que d'autres facteurs sont à prendre en compte, ce que l'étude n'a pas fait: est-ce que les patients fument, boivent de l'alcool, s'entraînent régulièrement?

Par ailleurs, il existe entre les hommes et les femmes des différences en termes de survie au cancer qui ont déjà été étudiées. Les hommes mariés ont plus de chance de survivre à un cancer que les hommes célibataires.

En ajustant leurs résultats avec d'autres variables, les chercheurs montrent qu'il est entre 12 et 33% moins probable pour les personnes mariées de mourir que pour les personnes non mariées.

Un bénéfice du mariage? Pas si certain

Une étude à prendre avec des pincettes, donc. Sur le site ABC News, le docteur Victor Vogel la juge plutôt "très provocante". Pour lui, il est évident qu'il est déjà plus difficile pour les personnes célibataires ou veuves de combattre un cancer, et plutôt que de continuer à le souligner, il faudrait aider les "patients à trouver un soutien social tout au long de la maladie".

Et de finir sur ces mots encourageants: "N'ayez pas peur d'amener un pote. Entrez en contact avec des gens parce que cela pourrait faire une grosse différence."

À VOIR AUSSI:

Les plus belles photos de mariage
Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.