Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les États-Unis signent le traité sur les armes

Le secrétaire d'État américain, John Kerry, a signé mercredi le premier traité réglementant le commerce international des armes conventionnelles.

Le traité, qui doit encore être ratifié par le Congrès américain, prévoit que les pays signataires s'assurent que les armes qu'ils vendent ne soient pas utilisées pour perpétrer des crimes de guerre et de génocide. Les États-Unis, premiers exportateurs d'armes du monde, ont obtenu que les munitions soient traitées à part, avec des contrôles moins complets.

Pour entrer en vigueur, le traité doit être ratifié par 50 États. Seuls cinq pays l'ont fait à ce jour.

Ce traité, adopté le 2 avril 2013, est le premier texte international majeur sur le désarmement depuis l'accord sur l'interdiction des essais nucléaires de 1996.

Le Canada appuie le traité, mais ne l'a pas encore ratifié.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.