Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'épave d'un hélicoptère de la Garde côtière a été repérée dans l'Arctique

GATINEAU, Qc - L'épave de l'hélicoptère de la garde côtière canadienne (GCC) qui a coulé le 9 septembre a été repérée par un véhicule téléguidé dans l'Arctique.

L'appareil, qui opérait à partir du brise-glace Amundsen, s'est écrasé et a coulé dans les eaux glacées du détroit de M’Clure et aucun des trois passagers à bord n’a survécu.

Une équipe formée de la garde-côtière, du réseau ArcticNet et du Bureau de la sécurité des transports (BST) doit maintenant travailler à la récupération de l'épave.

Selon le BST, la glace et les conditions météorologiques continueront de poser des défis importants dans le cadre de l'opération de récupération.

Le Bureau estime qu'il est primordial d'assurer la sécurité du personnel qui participe à l'opération ainsi que des navires utilisés.

Les trois victimes achevaient une patrouille de glace quand l'accident est survenu.

Il s'agit de Marc Thibault, commandant du NGCC Amundsen, Daniel Dubé, pilote de l’hélicoptère, et Klaus Hochheim, chercheur à l’Université du Manitoba.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.