Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les rebelles syriens utilisent des iPad pour contrôler la trajectoire de leurs obus

Les nouvelles technologies font partie intégrante de la guerre et se retrouvent désormais partout. Jusque sur les lignes de front syriennes, où les rebelles les utilisent, avec les moyens du bord, pour combattre l'armée du régime.

Une photographie impressionnante prise dimanche 15 septembre à Damas par Mohamed Abdullah, un photographe de l'agence Reuters, montre ainsi des combattants de l'Armée syrienne libre équipés de la tablette Apple s'apprêtant à lancer un obus.

Comme le rapportent nos confrères du Huffington Post américain, il semble que ces rebelles utilisent en fait une une application Apple faisant office de niveau d'eau, afin d'assurer l'équilibre de leur mortier artisanal et ainsi contrôler la trajectoire de l'obus qu'ils vont lancer. Parmi ce genre d'applications, on trouve iHandy Level pour iPhone, iPad, et iPod touch, qui a été qualifiée par CNN "d'idéale pour votre papa" à l'occasion de la dernière fête des pères.

"C'est quelque chose qu'ils utilisent depuis longtemps", confie l'expert en armes Eliot Higgins au Times, ajoutant que certains rebelles utilisaient aussi des smartphones. "C'est assez habituel", a-t-il assuré.

Apple a anticipé ce genre d'utilisation militaire, précise le HuffPost américain. Dans ses conditions d'utilisation, la firme écrit que l'utilisateur s'engage à ne pas utiliser ses produits "pour tout usage interdit par la loi américaine, y compris, sans exception, le développement, la conception, la fabrication et la production d'engins nucléaires, de missiles ou d'armes chimiques et biologiques".

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

Il y a quelques mois, des photos avaient été prises de rebelles syriens utilisant des manettes de Playstation pour "piloter" leurs armes:

"Cham II", le char "made in Syrie"
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.