Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Procès des Rédemptoristes : nouveaux témoignages poignants

Deux nouvelles victimes ont témoigné mercredi au procès en recours collectif contre le Séminaire Saint-Alphonse et les prêtres rédemptoristes.

Un des deux hommes, aujourd'hui âgé de 47 ans, a affirmé avoir été agressé à plusieurs reprises, par quatre pères.

Il a raconté qu'il était forcé d'embrasser le père Hervé Blanchet pour obtenir l'argent de poche que lui laissaient ses parents. La victime dit aussi que le père Raymond-Marie Lavoie, responsable du dortoir, procédait à des attouchements en l'embrassant.

Les audiences reprennent jeudi avec le témoignage d'une septième victime.

Il s'agit du premier procès en recours collectif de l'histoire du Québec contre une communauté religieuse.

Le procès implique neuf prêtres rédemptoristes de l'ancien séminaire de Sainte-Anne-de-Beaupré, pour des agressions sexuelles commises sur des élèves entre 1960 et 1987.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.