Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le mouvement Occupy Wall Street fête ses deux ans

Le mouvement Occupy Wall Street, né en 2011 dans un parc de Manhattan, a célébré mardi son deuxième anniversaire avec des manifestations aux abords de la Bourse de New York et du siège des Nations unies.

Les militants new-yorkais qui dénoncent les inégalités ont fait des émules dans le monde entier, mais leurs détracteurs jugent leurs objectifs obscurs.

Mardi, ils se sont fixé une nouvelle priorité : l'adoption d'une taxe sur les transactions financières de 0,5 % dont le produit serait reversé à des organisations à but non lucratif ou investi dans l'éducation, la santé et les services publics en général.

« Ce genre de taxes est devenu une forme de collecte de fonds très bien acceptée mondialement », a assuré Andrew Smith, l'un des organisateurs du mouvement, évoquant l'accord de principe conclu par 11 pays européens, dont la France et l'Allemagne.

Trois personnes ont été arrêtées pour avoir dissimulé leurs visages derrière des masques lors de la manifestation aux abords de Wall Street, qui a réuni une centaine de personnes.

Le rassemblement près du siège de l'ONU et le défilé qui s'est achevé à celui de la banque JPMorgan Chase & Co ont réuni un millier de militants.

Au plus fort du mouvement, Occupy attirait plusieurs milliers de contestataires.

Reuters

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.