Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'attente se prolonge pour deux Ontariens détenus en Égypte

Les deux Ontariens détenus en Égypte depuis un mois resteront en prison encore plusieurs jours. Un ami de John Greyson et Tarek Loubani vient de confirmer que les deux hommes n'auront aucune possibilité d'être libérés avant le 30 septembre.

Justin Produr raconte cependant que les détenus ont été transférés vers une cellule moins bondée. Leurs proches disent toujours qu'aucune accusation n'a été déposée contre les deux prévenus.

En août, la soeur de M. Greyson, Cecilia, avait dénoncé publiquement les conditions dans lesquelles les deux hommes étaient détenus.

Elle avait souligné que la prison était surpeuplée et que les deux Canadiens n'avaient pas la permission de sortir à l'extérieur de leur cellule pour prendre l'air.

Une audience était prévue à la fin du mois d'août, mais elle n'a pas eu lieu puisque le procureur ne s'était jamais présenté, selon les avocats des deux prisonniers.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.