Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Transports collectifs: Léo Bureau-Blouin parraine une pétition qui exige plus d'investissements

MONTRÉAL - Le député péquiste Léo-Bureau-Blouin parraine une pétition initiée par TRANSIT, l'Alliance pour le financement des transports collectifs, qui exige de majorer les investissements dans le transport en commun de un milliard $ par année, et ce pour les dix prochaines années.

La pétition peut être signée en ligne sur le site de l'Assemblée nationale jusqu’au 17 septembre.

M. Bureau-Blouin dit surtout appuyer le principe d’accroître le financement public pour les transports collectifs. Quant au montant avancé de un milliard, il admet qu’un débat sera nécessaire pour déterminer s’il est trop ou pas suffisamment élevé.

Le député de Laval-des-Rapides, qui est aussi adjoint parlementaire à la première ministre pour les volets jeunesse, indique que le gouvernement Marois a déjà manifesté sa volonté d’améliorer la situation.

Il croit qu’un virage vers le transport collectif est nécessaire, notamment pour des raisons environnementales, dans une ville comme Montréal notamment.

TRANSIT, qui a lancé la pétition, voudrait remplacer et développer les services de transport en commun dans toutes les grandes villes du Québec, estimant que les citoyens sont encore très mal desservis. Une cinquantaine d'organisations sont membres de TRANSIT, qui compte également sur le soutien d'un comité d'experts en matière de transports et d'urbanisme.

INOLTRE SU HUFFPOST

7 stations de métro où (presque) personne ne va

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.