DIVERTISSEMENT
22/08/2013 12:15 EDT | Actualisé 27/10/2013 05:12 EDT

Programmation 2013-2014 : la TOHU frappe plusieurs grands coups pour son 10e anniversaire ! (PHOTOS)

En septembre 2004, la TOHU inaugurait ses installations en accueillant LOFT, la toute première création des 7 doigts de la main. Près d’une décennie plus tard, l’institution circassienne se prépare à accueillir des productions suisse et australienne, une relecture de TRACES des 7 doigts de la main, en plus de présenter pour la toute première fois de façon consécutive les deux premiers volets de la tétralogie de Robert Lepage, Jeux de Cartes, en mettant à l’affiche PIQUE et CŒUR.

Du 30 janvier au 9 février 2013, près de 1 150 spectateurs prendront place chaque soir autour de la scène circulaire de la TOHU, lieu de représentation idéal pour l’œuvre sans entrée ni sortie imaginée par Lepage et Ex Machina. « C’est un ambitieux projet, a admis le metteur en scène dans une vidéo présentée lors de la conférence de presse. J’ai très hâte de voir la dynamique des deux volets qui seront présentés coup sur coup. »

Construit autour des thèmes de la guerre et du jeu, PIQUE est décrit comme un spectacle profond, provocant, sexuel et surprenant. Le premier-né de la tétralogie s’intéresse aux soldats pris avec une série de dilemmes moraux, alors qu’ils chassent Saddam Hussein dans le désert irakien, pendant que d’autres jouent leur vie et leur âme devant les machines de Las Vegas, dans le désert du Nevada.

De son côté, COEUR lorgne du côté de l’amour, de la religion et des croyances, alors que les spectateurs sont invités à découvrir la France et l’Algérie coloniale du XIXe siècle, l’Europe des années 60 et le Québec contemporain. Spiritualité, liens du sang et politique s’entremêlent sur scène, pendant qu’une fourmilière s’active dans les coulisses souterraines, afin de livrer quelque chose comme du jamais vu à Montréal.

Dans le top 10 du Time Magazine

Après avoir offert plus de 1 500 représentations à travers le monde depuis 2006 et avoir été cité dans le top 10 du Time Magazine parmi les 10 spectacles à voir en 2011, TRACES revient fouler les planches de la TOHU. « Depuis sept ans, le spectacle a fait le tour des cinq continents en n’arrêtant jamais d’évoluer, affirme la codirectrice des 7 doigts de la main, Shana Carroll. Étant donné que le spectacle est une réflexion sur les traces laissées par les artistes dans le monde, c’était important pour nous d’adapter la nouvelle version pour les nouveaux interprètes. On espère donc que le public vive à la fois des retrouvailles et plusieurs découvertes. »

Fier de retrouver TRACES entre les murs de la TOHU, le directeur de l’institution, Stéphane Lavoie, ne s’est pas gêné pour préciser que le spectacle était le plus populaire de l’histoire de la compagnie et celui ayant attiré le plus grand nombre de spectateurs depuis les débuts de la TOHU, il y a 10 ans. « Chaque fois que je revois le spectacle, ailleurs dans le monde, entouré de spectateurs qui ne parlent pas ma langue et qui ne partagent pas ma culture, je sens toujours que l’énergie est dans le plafond. TRACES a quelque chose de très spécial. »

La Suisse et l’Australie s’amènent à Montréal

À l’affiche pour la toute première fois dans la métropole, lesSuisses Zimmermann & De Perrot viendront présenter HANS WAS HEIRI, objet iconoclaste où le cirque, la danse, la musique live et l’humour absurde se renvoient la balle dans un gros party théâtral. Évoluant dans une énorme structure pivotante, divisée en quatre appartements où le plancher sert de plafond, sept artistes tenteront de s’adapter à l’univers qui se dérobe sous leurs pieds.

Pendant la semaine de relâche, les sympathiques Australiens de la troupe Circus Oz offriront aux Montréalais FROM THE GROUND UP, un spectacle plein d’autodérision, d’audace, de couleurs et de surprises, campé dans l’univers de la construction.

La programmation de la TOHU compte également l’événement BUST A MOVE, l’une des plus importantes compétitions de danse de rue au Canada ; PLAIDOYER POUR L’ALTRUISME, une conférence du moine Matthieu Ricard ; les spectacles pour enfants CLARA DANS LES BOIS, une création du Théâtre des Confettis, et LES CHAISES, une adaptation de l’œuvre d’Eugène Ionesco réalisée par PPS DANSE, en plus du traditionnel rendez-vous avec les finissants de l’École Nationale de Cirque. En mai et juin prochain, ils seront 33 à participer aux deux créations présentées en alternance, soit la cohorte la plus importante de l’histoire.

TOHU l’ambitieuse

Visiblement ravi des spectacles composant la prochaine saison de la TOHU, Stéphane Lavoie analyse avec fierté le chemin parcouru depuis les débuts. « Il y a 10 ans, personne ne connaissait la TOHU, mais on savait déjà que Montréal était une des capitales des arts du cirque, rappelle-t-il. Le mot s’est répandu très rapidement dans la planète cirque qu’il y avait un lieu qui achetait des spectacles de cirque au Québec. Ça n’a pas été très long de convaincre les gens de venir à Montréal. Au contraire, on doit gérer les demandes aujourd’hui. »

Bien que l’arrivée du festival Montréal Complètement Cirque ait contribué à accroitre la popularité des arts circassiens depuis quatre ans, le directeur de la TOHU est conscient du travail qui reste à faire. « On doit encore se battre contre de vieilles idées préconçues associées au cirque. La TOHU est un trésor caché de Montréal et on doit convaincre de plus en plus de curieux de venir découvrir nos spectacles. »

Tous les détails de la programmation 2013-2014 de la TOHU sont disponibles via : http://tohu.ca/fr/a-la-tohu/activites/dixieme-saison-de-la-tohu.html

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo La rentrée culturelle (Automne 2013) Voyez les images