NOUVELLES
24/08/2013 01:57 EDT | Actualisé 24/10/2013 05:12 EDT

Le président iranien condamne l'attaque chimique alléguée en Syrie

AFP

TÉHÉRAN, Iran - Le nouveau président iranien a condamné l'utilisation d'armes chimiques en Syrie, sans toutefois blâmer un camp en particulier.

Les commentaires du président Hassan Rohani ont été diffusés samedi par la télévision publique iranienne. L'Iran est l'un des principaux alliés internationaux du régime syrien de Bachar el-Assad, avec la Russie.

Plus tôt cette semaine, le ministre iranien des Affaires étrangères avait blâmé les rebelles pour l'attaque allégué à l'arme chimique survenue mercredi à l'est de Damas.

Lors d'un discours samedi au mausolée de l'ayatollah Rouhollah Khomenei, M. Rohani s'est rappelé comment l'Iran avait été victime d'une guerre chimique lors du conflit avec l'Irak, dans les années 1980. Le président a déclaré que la mort de personnes innocentes par l'utilisation d'armes chimiques était «très bouleversante».

M. Rohani n'a pas donné de détails sur ce que le gouvernement iranien sait au sujet des armes chimiques en Syrie.

À LIRE AUSSI

355 patients «présentant des symptômes neurotoxiques» sont décédés en Syrie

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les armes artisanales des rebelles en Syrie Voyez les images