NOUVELLES
24/08/2013 09:52 EDT | Actualisé 24/10/2013 05:12 EDT

Hamilton obtient une autre pole, devance Vettel, Webber et Rosberg en Belgique

SPA-FRANCORCHAMPS, Belgique - Lewis Hamilton a patienté jusqu'à la dernière seconde pour s'octroyer sa quatrième pole position consécutive, samedi, en étant le plus rapide des qualifications en vue du Grand Prix de Formule Un de Belgique.

La séance s'est déroulée sous une forte pluie sur le circuit de Spa-Francorchamps, et l'identité du détenteur de la pole a changé à un rythme affolant entre Nico Rosberg, Mark Webber et Sebastian Vettel d'abord, avant que le Britannique ne batte tous leurs chronos pour la cinquième fois cette saison — et la 31e de la carrière du champion du monde de 2008.

«Je suis si surpris. En entamant mon tour, j'ai regardé l'écran et j'ai vu que j'étais septième ou huitième et qu'il pleuvait de plus en plus fort, a confié Hamilton. J'ai continué de pousser.»

Hamilton a émis un long cri de joie tandis qu'il franchissait le fil d'arrivée. Le pilote Mercedes a remporté le Grand Prix de Hongrie le mois dernier et doit l'emporter à Spa s'il veut maintenir la pression sur Vettel, le meneur au classement général.

Le Britannique est quatrième, et accuse 48 points de retard sur l'Allemand avec neuf courses à disputer.

«Je me sens assez bien sous des conditions variables, et j'ai l'impression que je connais mes limites dans de telles circonstances, a-t-il confié. J'espère simplement pouvoir répéter cela dans la course de demain (dimanche). Je crois que je pilote bien depuis un petit bout de temps.»

Mercedes a remporté trois des cinq dernières courses et a démontré qu'elle pouvait rivaliser avec la vitesse des bolides Red Bull.

«Lewis a réalisé un chrono impressionnant dans la portion intermédiaire du circuit, il était directement derrière moi, a convenu Vettel. J'aurais pu être un peu plus rapide ici et là.»

Vettel, sur Red Bull, sera aux cotés de Hamilton sur la première ligne. L'autre pilote Red Bull, Mark Webber, s'élancera de la troisième place devant Rosberg, sur l'autre Mercedes.

«C'était très difficile de prendre la bonne décision, a commenté Webber. Au bout du compte les choses se sont plutôt bien déroulées, je crois.»

Suivront dans l'ordre, Paul di Resta, sur Force india, Jenson Button, sur McLaren, et les Renault de Romain Grosjean et Kimi Raikkonen.

Ce fut un après-midi à oublier pour Fernando Alonso, qui n'a pu obtenir que le neuvième temps sur sa Ferrari — qui connaît des ennuis en qualifications depuis le début de la saison.

«L'objectif est de gagner. Tout peut se produire ici, a rappelé l'Espagnol. Si nous parvenons à dépasser quelques voitures en tête de peloton, nous aurons le rythme nécessaire.»