NOUVELLES
24/08/2013 01:13 EDT | Actualisé 23/10/2013 05:12 EDT

Des milliers de personnes se souviennent de Martin Luther King à Washington

Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées samedi près du mémorial d'Abraham Lincoln, à Washington, afin de célébrer les 50 ans du discours historique de Martin Luther King, intitulé « I have a dream ».

Les milliers de participants se sont réunis à l'endroit même où le pasteur Martin Luther King prononça un virulent discours visant à dénoncer la ségrégation, le 28 août 1963. La foule, massée en face de la statue de l'ancien président Abraham Lincoln, comptait de nombreux Afro-Américains, mais aussi des Hispaniques et des Blancs.

Parmi les orateurs invités à prendre la parole, le procureur général et ministre de la Justice, Eric Holder, a souligné que l'esprit de 1963 exigeait aujourd'hui l'égalité des droits pour les homosexuels, les Hispaniques, les femmes et les personnes handicapées.

Eric Holder a salué la mémoire de ceux qui ont bravé la répression et la brutalité pour participer à la marche il y a 50 ans. Il les a remerciés de s'être opposés « aux gouvernements et aux gouverneurs racistes ».

« Le travail n'est pas fini, le voyage n'est pas terminé », a pour sa part lancé dans une intervention enflammée le fils de Martin Luther King, Martin Luther King III.

Nancy Pelosi, chef de la minorité démocrate à la Chambre des représentants, a déclaré sous une pluie d'applaudissements : « quand les gens de couleur réussissent, l'Amérique réussit! »

S'exprimant à la tribune en arborant un tee-shirt à l'effigie du président Barack Obama, la mère de Trayvon Martin, l'adolescent noir abattu en 2012 en Floride par George Zimmerman, a souligné: « Trayvon Martin était mon fils, mais il n'est pas simplement mon fils, il est notre fils à tous, et nous devons nous battre pour nos enfants ».

Les organisateurs s'attendaient à une foule de 150 000 personnes sur le National Mall, l'étendue de verdure entre le Congrès américain et le mémorial Lincoln.

Des marches, des concerts, des débats et des expositions sont prévus toute la semaine à Washington afin de souligner le cinquantième anniversaire du discours. Le président Barack Obama prononcera un discours sur les marches du mémorial, mercredi.