DIVERTISSEMENT
23/08/2013 09:38 EDT | Actualisé 23/10/2013 05:12 EDT

Catherine-Anne Toupin : confidences de la nouvelle Shandy d'Unité 9

La nouvelle Shandy d’Unité 9, c’est elle. Catherine-Anne Toupin relève cet automne l’un des plus grands défis de sa carrière, celui de chausser les souliers d’un personnage devenu presque mythique après seulement un an de vie au petit écran. Jadis incarnée par Suzanne Clément, l’excessive et impudique prisonnière de Lietteville est aussitôt entrée dans le cœur des Québécois malgré son caractère anti-héroïque, et s’est rapidement imposée comme une figure dominante de la série d’Ici Radio-Canada Télé.

Mais Catherine-Anne ne craint pas les comparaisons et plonge dans l’aventure avec bonheur. La comédienne a d’ailleurs déjà tourné quelques scènes dans la peau de Shandy, et elle a tracé un premier bilan fort positif de cette expérience qui commence lors du lancement de la nouvelle saison de la société d’état, mardi.

« Tout le monde a été tellement chaleureux avec moi, a-t-elle souligné. Autant les autres acteurs que l’équipe technique; j’ai senti une grosse boule d’amour qui m’accueillait. Ça s’est formidablement bien passé. Maintenant, j’ai très hâte de connaître la réaction du public. Ça me tient beaucoup à cœur. Parce que moi, c’est la raison pour laquelle j’avais le goût d’embarquer dans ce projet. J’ai tellement aimé Unité 9 comme spectatrice! »

Un simple coup d’œil à la « fiche de détenue » de Shandy Galarneau, sur le site web d’Unité 9, et à la vidéo postée en début de semaine par l’équipe du téléroman sur la page Facebook de celui-ci, permet déjà d’affirmer que, physiquement, les téléspectateurs ne seront pas du tout dépaysés par le changement d’interprète. Catherine-Anne Toupin apportera toutefois sa propre énergie à l’impétueuse jeune femme, sans renier le boulot accompli par sa prédécesseure.

« Je recrée sensiblement le même personnage qui a été créé par Suzanne Clément et avec qui les gens sont tombés en amour, a-t-elle expliqué. C’est un peu comme si je devais jouer une personne connue du grand public, comme une actrice ou une chanteuse célèbre. C’est ainsi que j’ai basé mon travail. J’ai essayé de donner vie à la Shandy que Suzanne nous avait présenté, avec des maniérismes, une apparence et une énergie similaires, tout en me l’appropriant. Le but n’est pas de lui donner une autre couleur, mais de poursuivre quelque chose qui était déjà là. »

Et la nouvelle recrue de la fiction signée Danielle Trottier ne souffre pas du complexe de l’imposteur, même si, elle en est bien consciente, Suzanne Clément a marqué l’imaginaire collectif avec sa « première version » de Shandy.

« À partir du moment où tu acceptes un mandat, tu dois plonger à 100 milles à l’heure. Tu ne peux plus te poser de questions. Bien sûr, quand on m’a offert le rôle, j’ai eu un moment de panique et j’ai eu la “chienne”. Mais, quand on est sur le plateau, on n’a pas le droit d’avoir peur. Il faut donner 100% de soi-même. Et moi, j’aime relever des défis. J’étais donc la bonne personne pour aller là-dedans! »

Et qu’est-ce qui attend Shandy dans la prochaine saison? Catherine-Anne n’a évidemment pas voulu trop en dévoiler.

« On retrouvera Shandy à l’hôpital psychiatrique après sa tentative de suicide, a-t-elle avancé. Pour elle, ce sera une prison encore plus étouffante que Lietteville. C’est tout ce que je peux dire! »

Unité 9 sera de retour à l’antenne d’Ici Radio-Canada Télé le 10 septembre prochain, à 20h. On rediffusera le dernier épisode de la première saison le 3 septembre.

Mémoires vives

Il n’y a pas que les misères du milieu carcéral qui occuperont Catherine-Anne Toupin au cours des prochains mois. L’actrice débarquera aussi sous peu dans Mémoires vives, où elle personnifiera Nancy Grimard, l’ex-amie de cœur de Flavie (Catherine Renaud). La flamme semble encore brûler entre les deux femmes. Mais est-ce pour le mieux?

« Nancy est une fille que je qualifierais de “pas claire de sa sauce”, s’est amusée Catherine-Anne. On sait qu’elle est remplie d’amour pour Flavie, mais en même temps, on a l’impression qu’il y a quelque chose de pas tout à fait sain, chez elle. Elle est un peu manipulatrice, bien que ses intentions soient bonnes, parce qu’elle est vraiment en amour avec Flavie. Encore là, c’est un personnage formidable, dans une bonne histoire. Les intrigues sont prenantes. J’ai beaucoup de plaisir avec la gang de Mémoires vives. »

Plus tard en 2013-2014, Catherine-Anne Toupin montera sur les planches du Théâtre Jean Duceppe dans les pièces L’esprit de famille et Sunderland.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo La saison 2 d'Unité 9 Voyez les images
Galerie photo La rentrée culturelle (Automne 2013) Voyez les images