POLITIQUE
21/08/2013 01:03 EDT | Actualisé 21/10/2013 05:12 EDT

Lac-Mégantic : Philippe Couillard veut une reprise rapide du transport ferroviaire

PC

Le chef du Parti libéral du Québec demande au gouvernement Marois de travailler avec le gouvernement fédéral afin d'assurer une reprise rapide le transport ferroviaire dans la région de Lac-Mégantic. Du même souffle, Philippe Couillard propose la création d'un groupe d'experts incluant des représentants des trois paliers de gouvernement « pour étudier l'origine de cette crise et les façons d'y remédier ».

De passage dans la municipalité durement touchée par la tragédie ferroviaire qui a tué 47 personnes le 6 juillet dernier, Philippe Couillard a demandé à ce que ce groupe soit formé rapidement « car il s'agira d'un travail long, complexe, qu'il faut entreprendre dès maintenant ».

En compagnie du député Ghislain Bolduc, M. Couillard a souligné que « 70 % des matières dangereuses qui se déplacent sur notre territoire le font sur la route, par camion », et que « le gouvernement du Québec a juridiction sur le transport routier; il a donc une part importante de responsabilité et de juridiction dans tout ce qui entoure toute la réglementation et la sécurité du transport des matières dangereuses ».

Le chef libéral a également souligné l'importance de soutenir les petites entreprises de la région afin d'éviter qu'une crise économique s'ajoute à la crise humaine.

« Le gouvernement fédéral a la possibilité, avec le Québec, de désigner un opérateur pour ce segment de chemin de fer, ce qui permettrait aux entreprises de continuer d'avoir accès à leur clientèle, maintenir leur modèle d'affaires et donc les emplois qui en découlent », a soutenu M. Couillard.

Le chef libéral estime que la reprise de la circulation ferroviaire dans la région pourrait se faire d'ici deux à trois mois,

M. Couillard interpelle par ailleurs le gouvernement fédéral « pour sa participation financière, sa participation aux efforts de reconstruction et également en ce qui a trait au transport ferroviaire ».

Quant à la reconstruction à plus long terme de Lac-Mégantic, le chef libéral a suggéré de lancer un concours d'urbanisme dans les universités du Québec.

Philippe Couillard s'était rendu à Lac-Mégantic le 9 juillet dernier, trois jours après l'accident de train qui a fait 47 victimes. Il avait notamment demandé à Ottawa et à Québec de créer ensemble un guichet unique auquel les sinistrés de Lac-Mégantic pourraient s'adresser pour obtenir rapidement des services et de l'aide, ce qui a été fait par la suite.

M. Couillard est retourné à Lac-Mégantic le 27 juillet pour assister à la messe commémorative.

Pas de commentaire sur les sondages

Le chef libéral a refusé de commenter un sondage CROP-La Presse, réalisé la semaine dernière, qui donne 40 % des intentions de vote à son parti, ce qui le porterait au pouvoir. Ce même sondage indique que les intentions de vote pour le Parti québécois sont en hausse à 29 %, ce qui laisse peu de place à la Coalition avenir Québec, qui obtient 20 % des intentions de vote.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Explosion d'un train à Lac-Mégantic Voyez les images