NOUVELLES
20/08/2013 09:49 EDT | Actualisé 20/10/2013 05:12 EDT

Des invités du FFM peinent à obtenir un visa pour venir à Montréal 

Le Festival des films du monde de Montréal soutient que des invités éprouvent de « graves difficultés » à obtenir un visa pour entrer au Canada afin de participer à l'événement, qui commence ce jeudi.

L'organisation déplore la situation, qu'elle attribue aux moyens de pression mis en place par des employés consulaires dans plusieurs ambassades canadiennes. La direction du festival indique, dans un communiqué diffusé lundi, avoir fait des « efforts pour aider à solutionner ces problèmes, mais en vain ».

Le FFM, dirigé par Serge Losique depuis plus de 30 ans et en concurrence avec des événements d'envergure tels que le Festival du nouveau cinéma de Montréal et le Festival international du film de Toronto, dit croire que la situation est « très dommageable » pour la réputation du Canada et du festival montréalais. Le FFM souligne que bon nombre de cinéastes et de professionnels tiennent à venir à Montréal pour assister aux projections de leurs courts ou longs métrages, et ont à cœur de rencontrer le public du festival.

Le gouvernement conservateur est en conflit de travail avec les 1350 membres de l'Association professionnelle des agents du service extérieur. Au cœur du litige, les salaires, que les diplomates jugent clairement plus bas que ce que perçoivent leurs équivalents dans d'autres sphères de la fonction publique.

Une fermeture ponctuelle des 15 plus grands centres de traitement de visas du Canada à l'étranger a été décidée fin juillet. La convention collective des agents du service extérieur est échue depuis deux ans.

Le 37e Festival des films du monde se déroulera du 22 août au 2 septembre.

La Presse Canadienne