NOUVELLES
20/08/2013 07:54 EDT | Actualisé 20/10/2013 05:12 EDT

Bons baisers de Russie...

Le baiser que se sont donné les Russes Kseniya Ryzhova et Yulia Gushchina sur la plus haute marche du podium du relais 4 x 400 m n'avait rien de politique.

Interprété par les médias du monde entier comme un geste de protestation face à la loi russe interdisant la « propagande homosexuelle », le baiser n'était selon Ryzhova qu'une simple manifestation de joie après une victoire durement gagnée.

« Hier, j'ai reçu 20 appels téléphoniques de différents organes de presse qui, au lieu de me féliciter, ont décidé de m'humilier avec ces questions », a déclaré Ryzhova, citée par l'agence Itar-Tass.

« Yulia et moi sommes toutes les deux mariées et nous n'avons aucune autre relation. Nous nous entraînons ensemble depuis huit ans et nous sommes devenues de très bonnes amies ».

« Vous ne pouvez pas imaginer ce que signifie pour nous la victoire au bout de huit ans! C'était un déluge d'émotions. Et si à ce moment précis nos lèvres se sont touchées... Je ne sais pas comment certains en sont arrivés à imaginer ça », a encore dit Ryzhova

Une autre athlète russe, la spécialiste du saut à la perche Yelena Isinbayeva avait également plaidé une mauvaise interprétation de ses propos après avoir déclaré qu'en Russie, « nous nous considérons comme des gens normaux où des garçons sont avec des filles, et des filles avec des garçons. »

Rappelons qu'il est de coutume en Russie d'embrasser. En 1972, il n'était pas rare durant la fameuse Série du Siècle entre le Canada et l'Union soviétique, de voir des joueurs de l'U.R.S.S. s'embrasser sur la bouche après avoir marqué un but.